Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Les Sept Marches De L'Évolution


Les Sept Marches De L Évolution

Un Jeune Disciple S’approche De Son Maître Et Lui Demande : « Maître, J’aimerais Connaître Le Chemin Qui M’attend Et Qui M’amènera Jusqu’à La Lumière »?

Le Maître, assis en lotus, en profonde méditation, ne répond pas. 
Le disciple s’assied, à son tour, en posture de méditation et attend patiemment.

Le Maître dit : « Tu as franchi la première marche de l’évolution, Car elle consiste à s’asseoir dans le silence pour te connecter à ta Mère la Terre. »

Le disciple, ravi et au bord des larmes, ferme les yeux et se concentre sur sa respiration.

Le Maître dit : « Tu as franchi la deuxième marche de l’évolution, Car elle consiste à vivre ses émotions et à les laisser passer dans le silence. »

Le disciple respire encore plus profondément et calme ses pensées en visualisant le ciel bleu.

Le Maître dit : « Tu as franchi la troisième marche de l’évolution, Car elle consiste à calmer ses pensées afin de les discipliner. »

Le disciple se centre dans son cœur et y ressent l’amour infini de son âme.

Le Maître dit : « Tu as franchi la quatrième marche de l’évolution, Car elle consiste à ouvrir son cœur et à baigner dans l’amour de son âme. »

Le disciple dit alors : « Maître, j’aime la vie. »

Le Maître dit : « Tu as franchi la cinquième marche de l’évolution, Car elle consiste à exprimer l’amour que tu as ressenti dans ton cœur. »

Le disciple sent des larmes couler sur ses joues et dit : « Maître, je ne suis plus. »

Le Maître esquisse un léger sourire et dit : « Tu as franchi la sixième marche de l’évolution, Car elle consiste en l’abandon de la personnalité. »

Le disciple ouvre les yeux et dit : « Je suis le Soleil, je suis l’Amour, je suis la Vie. Je suis Toi, mon Maître. »

Le Maître éclate de rire et crie au Soleil, à la Terre et à l’Univers : « Mon disciple a franchi la septième et dernière marche de l’évolution. Il est rentré chez lui... » 

Et les deux Maîtres, l’ancien et le nouveau, se mettent à danser et à célébrer l’Amour et la Lumière. 

Et les fleurs dansent avec eux ; et les arbres dansent avec eux ; et le soleil danse avec eux ; et la terre danse avec eux, 

car, lorsqu’un disciple rentre chez lui, dans sa patrie divine, L’Univers entier s’en réjouit et chante l’Amour et la Lumière.



Aron O’Raney
8 Avril  2017