Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Vous Avez Dit Maison…

20150828180844 internet satellite data space
Aimer rester chez soi, c’est s’affranchir des modèles sociaux implicitement imposés par la société; c’est avoir aussi un espace de liberté, et un refuge sécurisant eu égard au monde dans lequel on vit. 
La société d’aujourd’hui, abreuve généreusement le public de bien tristes informations, car elle diffuse à longueur de journée des clichés anxiogènes, laissant ainsi beaucoup de gens supposer, que l’extérieur leur est hostile. 
La prolifération des écrans et des appareils numériques connectés, dans la maison, change aussi notre façon de vivre. Les relations traditionnelles familiales en pâtissent, chacun se sentant indépendant des autres, à cause des nouvelles technologies.
Le plein essor de l’internet au foyer, s’apparente à une fenêtre ouverte sur l’extérieur, un vaste espace de libre expression, où chacun chez lui, peut enrichir ses connaissances, et converser avec la terre entière. 
Cependant, il y a ceux souhaitant restreindre l’utilisation d’internet à la maison, et majoritairement aussi, tous les internautes pour qui être connectés, c’est s’ouvrir au progrès universel, dans un voyage immobile de l’intérieur à l’extérieur. 
Alors, la bonne attitude ne serait-ce pas celle de parvenir à trouver un point d’équilibre, entre le temps de l’internet, et celui nécessaire au maintien des bonnes relations, entre les personnes?
Aron O’Raney
Mardi 10 janvier 2017