Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Ma Solitude…


Ma Solitude


Fidèle comme l’ombre, 
Tu es à mes côtés.

En proie aux tourments, 
Je te parle, tu ne réponds jamais.


Je marche ne sachant où aller, 
Tu ne me dis toujours rien.

Laissant passer mes folles pensées, 
Je suis un chemin défoncé. 


La nuit dans les rêves débridés, 
Peuplés des fantômes du passé, 

Dans les songes tourmentés, 
Tu es là dévouée. 


En Dieu le maître que j’aime, 
En son seul refuge, 

Seule amie fidèle tu es,
Discrète et silencieuse toujours.

De toi,
Nul ne songe à se séparer…



Aron O’Raney
Jeudi 9 mars 2017