Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Gandhi, Lettre À Hitler…



An 1939, L’Europe Est En Proie Aux Griffes D’Hitler. 

Le Führer, Obnubilé Par Sa Soif De Régner Sur Tout Le Continent, S’engage À Mettre À Feu Et À Sang Cette Partie Du Globe. 

C’est aux prémisses de la Seconde Guerre Mondiale que le « père de la nation » indienne a pris sa plume pour écrire une première lettre à Adolf Hitler. 

23 juillet 1939, à Wardha dans l’État du Mahārāshtra, l’un des principaux points névralgiques de la lutte pour l’indépendance de l’Inde. Une lettre écrite par Gandhi quitte l’ashram où s’est installée l’équipe de révolutionnaires pacifistes. Destination Berlin. 

Quelques lignes pour s'opposer à la guerre, qui pourrait « réduire l'humanité à l'état sauvage ». Un conflit mondial que seul le Furher pouvait éviter, comme le dit le Mahatma dans sa lettre. 

Cependant l’écrit ne parviendra jamais à son destinataire, en raison d'une intervention du gouvernement britannique. 

Peu après, le monde assistait avec horreur à l'invasion allemande de la Pologne, qui devait donner naissance à la Seconde Guerre mondiale. 

« Cher Ami ». Ainsi Commence, La Lettre Que Gandhi A Écrite À Adolf Hitler Le 23 juillet 1939. 

« Cher ami,

Mes amis m'ont convaincu de t'écrire pour le bien de l'humanité. Mais j'ai résisté à leurs requêtes, parce que j'avais la sensation qu'une lettre de ma part t'importunerait. 

Mais quelque chose me dit que je dois éviter de calculer et que je dois te faire parvenir mon appel, quel qu'en soit le prix.

Il est assez clair que tu es aujourd'hui la seule personne au monde à pouvoir empêcher une guerre pouvant réduire l'humanité à l'état sauvage.

Es-tu prêt à payer ce prix pour atteindre ton objectif, aussi précieux soit-il
Écouteras-tu l'appel d'un homme qui a délibérément évité la solution de la guerre non sans un certain succès

En tout cas, je te fais mes excuses par avance si j'ai commis une erreur en t'écrivant.


Ton ami sincère.

M. K. Gandhi »

Grandeur d’âme, naïveté, ou croyance inébranlable dans un fond de bonté humaine, peu importe, ces mots sont cependant aujourd'hui un trésor, inscrit dans l'histoire. 



Aron O’Raney