Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Fille Brune, Fille Agile…



Fille brune, fille agile, 
Le soleil qui fait les fruits,
Qui alourdit les blés et tourmente les algues,
A fait ton corps joyeux et tes yeux lumineux
Et ta bouche qui a le sourire de l'eau.

Noir, anxieux, 
Un soleil s'est enroulé aux fils
De ta crinière noire, et toi tu étires les bras.

Et tu joues avec lui comme avec un ruisseau,
Qui laisse dans tes yeux deux sombres eaux dormantes.

Fille brune, fille agile,
Rien ne me rapproche de toi.

Tout m'éloigne de toi, 
Comme du plein midi.

Tu es la délirante enfance de l'abeille,
La force de l'épi, l'ivresse de la vague.

Mon cœur sombre pourtant te cherche,
J'aime ton corps joyeux et ta voix libre et mince.

Ô mon papillon brun, 
Doux et définitif,

Tu es blés et soleil 
Eau et coquelicot.


Extrait de « La Centaine d’Amour »
Cent « sonnets de bois » écrits  
À son grand amour, sa dernière femme Matilde Urrutia.



Pablo Neruda



Billet Proposé Par Aron O’Raney