Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

L’Identification…



Pourquoi Vous Identifiez-Vous À Un Autre, À Un Groupe, À Un Pays? Pourquoi Vous Donnez-Vous Le Nom De Chrétien, D’Hindou, De Bouddhiste, Pourquoi Appartenez-Vous À Quelqu’une De Ces Nombreuses Sectes Qui Existent? 

S'il s'agit de religion ou de politique, on s'identifie à tel ou tel groupe en raison de la tradition, de l'habitude, suivant l'impulsion, le préjugé, ou encore par esprit d'imitation et par paresse. 

Cette Identification Met Fin À Toute Compréhension Créatrice Et L’on Devient Ainsi Un Simple Outil Entre Les Mains Du Parti Dirigeant, Du Prêtre Ou Du Leader Favori.

— L’autre jour quelqu'un se déclarait « Krishnamurtien », alors que tel ou tel autre appartenait à un groupe différent. Ce disant, l'homme n'avait aucunement conscience de ce qu'impliquait cette identification. Il n'était d'ailleurs nullement sot : instruit, au contraire, cultivé et tout ce qui s'ensuit, et ne compliquait la question ni de sentiment ni d'émotion. Il était clair, précis.

— Pourquoi cet homme était-il devenu « Krishnamurtien »? Il en avait suivi d'autres, après avoir appartenu lui-même à diverses organisations, à divers groupes tous plus ou moins fastidieux, et se trouvait en fin de compte identifié à cette personne particulière. 

— De ce qu'il raconta il ressortait que le voyage était terminé. L'homme avait pris position, c'en était fait; il avait choisi, rien ne pouvait l'ébranler. Il allait désormais s'installer confortablement et se conformer avidement à tout ce qui avait été dit et serait dit par la suite.

Lorsque Nous Nous Identifions À Un Autre, Y A-T-Il Là Indication D’amour? L’identification Implique-T-Elle L’expérimentation? L’identification Ne Met-Elle Pas Fin, Au Contraire, À L’amour Et À L’expérimentation? 

— L’identification est, sans aucun doute, possession, assertion de propriété, et la propriété est, n'est-il pas vrai, la négation de l'amour. Posséder c'est être en sécurité; la possession est une défense qui vous rend invulnérable. 

Dans L’identification Il Y A Résistance, Flagrante Ou Subtile; L’Amour Est-Il Une Forme De Résistance Auto Protectrice? Y A-T-Il Amour Lorsqu’il Y A Défense De Soi?

— L’amour est vulnérable, souple, réceptif. L'amour est la forme la plus haute de la sensibilité, alors que l'identification mène à l'insensibilité. L'identification et l'amour ne vont point de pair : l'un détruit l'autre. 

— L’identification est essentiellement un processus de la pensée où l'esprit trouve une sauvegarde, où il s'amplifie, devenant quelque chose il lui faut résister, se défendre, éliminer. 

— Au cours de ce processus de devenir, l'esprit s'affermit, acquiert des capacités; mais ceci n'est point l'amour. L'identification détruit la liberté, et dans la liberté seule peut exister la sensibilité dans sa forme la plus haute.

Pour Expérimenter, L’identification Est-Elle Nécessaire? L’acte Même De S’identifier Ne Met-Il Pas Au Contraire Fin À La Recherche, À La Découverte?

— Le bonheur qu'apporte la vérité ne peut exister sans l'expérimentation dans la découverte de soi-même. L'identification met fin à la découverte; elle est une forme de la paresse; elle est l'expérience qu'un autre fait à votre place; expérience « par procuration », qui est par conséquent tout à fait fausse.

Pour Expérimenter, Toute Identification Doit Cesser. 

— Pour éprouver quelque chose il faut que la peur n'existe pas. La peur empêche l'expérience; c'est elle qui pousse à l'identification, que ce soit à un autre, à un groupe, à une idéologie, etc. 

— La peur pousse à résister, à supprimer; et lorsqu'on est en état de défense de soi, comment s'aventurer sur la mer inexplorée

— La vérité, le bonheur ne peuvent venir sans que soit entrepris ce voyage à la découverte des façons d'être du « Moi ». Or, vous n'irez pas loin si vous restez à l'ancre. 

— L’identification est un refuge. Un refuge requiert une protection, et ce qui est protégé bientôt est détruit. L'identification appelle sa propre destruction, d'où l'incessant conflit entre les diverses identifications.

— Plus nous luttons pour ou contre une identification, plus grandit la résistance à la compréhension. 

Si nous avons conscience du processus total de l'identification tant extérieure qu'intérieure, si nous nous apercevons que son expression extérieure est projetée par la requête intérieure, alors seulement il y a possibilité de découverte et de bonheur. 

Qui S’est Identifié, Jamais Ne Pourra Connaître La Liberté Dans Laquelle Seule La Vérité Tout Entière Apparaît.


Extrait De : « Commentaires-Sur-La-Vie »
1956 Tome 1 — Note 2



Jiddu Krishnamurti (1895-1986)



Billet Proposé Par Aron O’Raney