Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Le But De La Religion


Le But De La Religion Est D’amener La Vie Et La Conscience Humaines À Une Vie Et À Une Conscience Divines. En Fait, C’est Une Possession De Dieu Par Laquelle Chaque Aspect De La Vie Est Élevé Et Transformé En Un État De Perfection Absolue. 

L'objet de toute discipline spirituelle, comme la prière, l'adoration et la consécration de soi, est d'atteindre cet état élevé. Il faut comprendre dès le début que cette suprême Vérité que nous aspirons à réaliser demeure en chacun de nous. 

Par une méditation constante sur cette Vérité, nous devons créer des conditions intérieures favorables, afin que cette Réalité suprême puisse purifier les émotions du cœur et le remplir d'amour, de compassion et de paix, qu'elle puisse illuminer l'intellect avec la vision d'une égalité et le sens d'une universelle unité dans les révélations multiples de la nature.

Le cœur qui frémit d'amour divin devrait se dilater et envelopper l'entière création. L'intellect détaché et immergé dans l'existence statique et super consciente qui est derrière toute manifestation devrait se tenir comme un éternel témoin, calme, serein et plein de rayonnement, appuyant les travaux de l'amour et du service universel, pour lesquels le cœur et le corps sont créés comme instruments.

Dieu, Qui Est À La Fois L’esprit Immanent Et Transcendant, Qui Est La Réalité Unique, N’est Pas Seulement Le Brahman Silencieux Et Sans Attribut, Mais Aussi Une Vérité Révélée Comme La Lumière Éternelle, L’amour, La Paix Et La Béatitude Infinie.

Un contact prolongé avec cette Vérité, qui comprend tout, devrait nous permettre de recevoir ces divins attributs et de transformer l’ignorante et trébuchante nature humaine en l'expression même de la Lumière, de la béatitude et de l'amour divins.

Il ne suffit pas de faire parade de ses pratiques religieuses; il faut avant tout s'élever, avec une parfaite sérénité, à la hauteur même de la Divinité qu'on doit atteindre.

Il faut mettre Dieu au travail en nous, en transformant notre vie entière en une vie de splendeur et de paix spirituelles, pour que nous puissions nous sentir entièrement divins dans chaque atome de notre Être.

Nous devons vivre, nous mouvoir et avoir notre Être complètement en Dieu. Nous devrions être entourés d'une auréole de divine lumière, et les rayons d'un pur et glorieux amour devraient pénétrer en nous et se traduire en une action capable de soulager la misère, la détresse et le désaccord qui règnent dans une large mesure dans la vie de l'humanité.

En Vérité, La Vie Humaine Est Essentiellement Divine Et L’effort Du Chercheur Spirituel Tend À Découvrir La Vérité De Cette Formule Mystique.

Pour atteindre cet État, il doit concentrer toutes les facultés de son cœur et de son esprit, tous les pouvoirs de ses sens et de son corps, pour abattre les murs de l'ignorance, qui l'empêchent d'atteindre la vision de sa nature véritable, éternelle et divine. 

La vie doit être entièrement consacrée à ce but sublime. Une dévotion tiède, une discipline à éclipses et une méditation intermittente ne peuvent permettre à l'âme qui cherche de capter et de posséder la Vérité. 

La « Réalisation » De Dieu N’est Pas Une Voie Facile.

Seuls une inébranlable foi, une ferme détermination et un effort résolu permettront à l'aspirant de progresser et de devenir capable de voir Dieu face à face. Aucun sacrifice ne doit être estimé trop grand pour atteinte ce but suprême.

Par conséquent, il est vrai de dire que seuls les héros sont capables de suivre ce sentier, que seuls les hommes à l'esprit intrépide peuvent entreprendre cette aventure. 

Seul l'homme qui s’est détourné de la poursuite des objets illusoires et éphémères du monde peut rester debout face à la magnifique lumière des lumières, Dieu éternel, et peut accourir à Lui avec un cœur qui brûle d’une soif ardente pour Celui qu'il considère comme son unique bien-aimé, le Seul dont l'atteinte apaisera sa soif.

La réalisation de Dieu signifie donc pour l'aspirant la contemplation du Divin au-dedans et au-dehors de toutes les existences et, à la fin, le moyen d’étendre son amour et sa bonne volonté à tous les Êtres et à toutes les créatures de l'univers.

Il doit chaque atome de sa force physique et spirituelle au service de l'humanité, et vivre ainsi La vie de Dieu lui-même, manifesté dans la chair et le sang.

La religion est donc la pratique de la plus haute vérité, réalisant la transformation de l’humain en un Être resplendissant de Divinité.


Un Extrait de « Présence de RÂM »



Swâmi Ramdâs (1884 — 1963)



Billet Proposé Par Aron O’Raney