Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Les Sentiments Négatifs Envers Les Autres


Au cours de l’une de mes causeries, un des membres de l’auditoire fit la déclaration suivante : 

« Il m’est arrivé une chose merveilleuse que j’aimerais partager avec vous, j’étais allé au cinéma et il fallait que je retourne au bureau, où j’avais de gros problèmes avec trois personnes

Alors je me suis dit : Très bien, comme me l’a appris ce film que je viens de voir, je vais observer tout cela de l’extérieur. Pendant plusieurs heures, je suis entré en contact avec mes émotions, et j’ai compris à quel point mes sentiments vis-à-vis de ces trois personnes étaient négatifs. 

Je me suis dit : Je hais réellement ces gens. Puis : Jésus, que puis-je faire contre cela? Un peu plus tard, je me suis mis à pleurer, parce que je me disais que Jésus était mort pour des gens qui ne pouvaient pas être différents de ce qu’ils étaient. 

Alors, cet après-midi-là, je suis allé au bureau et j’ai parlé aux personnes en question. Je leur ai exposé mon problème et elles m’ont écouté. Et je me suis rendu compte que je n’étais plus furieux contre elles et que ma haine avait disparu. »

Chaque Fois Que Vous Ressentez Un Sentiment Négatif Envers Quelqu’un, Vous Vivez Dans L’illusion. 

Ce qui vous arrive est inquiétant. Vous ne voyez plus la réalité. Quelque chose à l’intérieur de vous doit changer. 

Mais que nous disons-nous de ceux envers lesquels nous éprouvons un sentiment négatif? Il a tort; elle a tort. Il ou elle doit changer.

Non! Le Monde Est Très Bien. 
Celui Ou Celle Qui Doit Changer, C’est Vous.

L’un de vous m’a parlé de son travail dans une institution. 

Au cours des réunions de personnel, il semble qu’il y ait invariablement quelqu’un qui dise : « La nourriture est infecte ici. » Et la diététicienne est mise sur la sellette. 

Comme elle s’est identifiée à la nourriture, elle pense que c'est elle qui est attaquée. « Je me sens menacée. » Mais « JE » n’est jamais menacé; c’est « MOI » qui est menacé.

Supposons que vous soyez témoin d’une véritable injustice, une injustice qui, considérée avec objectivité, est absolument évidente. La réaction appropriée ne serait-elle pas de vous dire que cette injustice ne devrait pas exister

Mais désirez-vous vous engager dans la correction de cette situation injuste

Disons, par exemple, que vous soyez le témoin d’une violence sur un enfant. Que dire de cela

J’espère que vous ne croyez pas que je vous déconseille de faire quelque chose. Ce que je veux dire, c’est que vous seriez beaucoup plus efficace si vous ne ressentiez aucun sentiment négatif.

Lorsque Les Sentiments Négatifs S’installent En Vous, Vous Devenez Aveugle. 

« MOI » entre dans l’image, et tout est gâché. Vous aviez déjà un problème, et voici qu’un deuxième s’installe

Il y a des gens qui prétendent, à tort, que les êtres qui ne ressentent pas de sentiments négatifs comme la colère, le ressentiment ou la haine sont incapables de corriger une situation. 

C’est Faux! Il n’est pas nécessaire d’être atteint émotionnellement pour se jeter dans l’action.

L’absence d’émotion permet au contraire d’être très disponible envers les choses et envers l’entourage. C’est ce qu’on pourrait appeler le MOI conditionné qui tue la disponibilité :

lorsque vous vous identifiez trop avec « MOI », celui-ci finit par prendre trop de place et il vous empêche de voir les choses avec objectivité, avec détachement. 

Cette objectivité est très importante lorsque vous vous jetez dans l’action, car elle vous permet de voir les choses avec détachement. Mais les émotions négatives se mettent parfois en travers.

Comment pourrions-nous appeler cette forme de passion qui motive et active notre énergie, nous permettant ainsi de lutter contre des maux objectifs

Quel Que Soit Son Nom, Elle N’est Pas Réaction, Mais Action.

Certains d’entre vous se demandent s’il existe un champ neutre avant qu’un sentiment quelconque ne se transforme en attachement, avant que l’identification ne s’installe. 

Supposons qu’un de vos amis meure. Il semble très humain et très normal de ressentir de la douleur devant la mort d’un ami. 

Mais de quoi est exactement faite cette réaction
De pitié envers vous- même? Que pleurez-vous? Pensez-y-bien. 

Ce que je vous dis peut sembler choquant, mais je vous ai prévenu, nous entrons dans un monde nouveau.

Votre réaction découle d’une perte personnelle, n’est-ce pas

Vous vous sentez triste pour « MOI », ou pour d’autres personnes auxquelles votre ami a apporté de la joie. 

Cela signifie que vous vous sentez triste pour des gens qui se sentent tristes pour eux-mêmes. S’ils ne se sentaient pas tristes envers eux-mêmes, pourquoi se sentiraient-ils tristes

Nous ne ressentons pas de souffrance lorsque nous perdons une chose ou un être auxquels nous avons permis d’être libres, une chose ou un être que nous n’avons jamais essayé de posséder. 

Ma souffrance veut dire que mon bonheur dépend de cette chose ou de cette personne, au moins relativement. 

Nous avons une telle habitude de vivre ainsi qu’un discours opposons semble inhumain.


Extrait de « Quand La Conscience S’éveille »



Anthony de Mello (1931-1987



Billet Proposé Par Aron O’Raney