Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

« Jérusalem... Combien De Fois J'ai Voulu Rassembler Tes Enfants »



En plus des monuments célèbres et splendides, Jérusalem contient des communautés vivantes de croyants chrétiens, Juifs et Musulmans, dont la présence est un gage et une source d'espérance pour les nations qui, dans toutes les parties du monde, regardent la Ville sainte comme un patrimoine spirituel et un signe de paix et de concorde. 

Oui, en tant que patrie du cœur de tous les descendants spirituels d'Abraham, qui lui vouent un profond amour, et en tant que lieu où se rencontrent aux yeux de la foi, l'infinie transcendance de Dieu et les choses créées, Jérusalem est un symbole de rassemblement, d'union et de paix pour toute la famille humaine. 

La Ville sainte renferme donc un ferme appel à la paix pour l'humanité tout entière, et notamment pour les adorateurs du Dieu unique et grand, Père miséricordieux des peuples. 

Hélas, il faut avouer que Jérusalem continue d'être un motif de continuelle rivalité, de violence et de revendications. 


Cette situation et ces réflexions font monter aux lèvres les paroles du Prophète : 

« À cause de Sion je ne me tairai pas, à cause de Jérusalem je ne me tiendrai pas en repos, jusqu'à ce que sa justice jaillisse comme une clarté et son salut comme une torche allumée » (Is 62,1).

Nous pensons au jour, et nous l'attendons avec impatience, où tous nous serons véritablement « enseignés par Dieu » (Jn 6,45) pour que nous écoutions son message de réconciliation et de paix. 

Nous pensons au jour où les Juifs, les chrétiens et les musulmans pourront échanger entre eux à Jérusalem le salut de paix que Jésus a adressé à ses disciples après sa résurrection : 


« Paix à vous » (Jn 20,19).


Lettre Apostolique « Redemptionis Anno »
20 Avril 1984 (trad. Dc 1875, P. 551) 



Saint Jean-Paul II (1920-2005)



Billet Proposé Par Aron O’Raney