Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Le Soleil Mon Cœur


Nous Savons Que Si Notre Cœur S’arrête De Battre La Vie Cessera D’y Couler, Donc Nous Le Choyons. Mais Nous Prenons Rarement Le Temps De Regarder Que D’autres Éléments, Mais Extérieurs, Sont Également Essentiels À Notre Survie. 

Voyez l’immense source lumineuse appelée soleil.

S’il cessait de luire, notre vie cesserait elle aussi, le soleil est donc un deuxième cœur pour nous, mais extérieur à notre corps. 

Ce cœur immense apporte la chaleur nécessaire à toute vie sur terre; sans lui rien ne pourrait exister. 

Les plantes vivent grâce au soleil. Leurs feuilles absorbent son énergie, comme le dioxyde de carbone de l’air, pour nourrir l’arbre, la fleur, le plancton. 

Et les plantes rendent possible la vie humaine et animale. 

Tous — nous, les êtres humains, les animaux et les plantes — consommons de la lumière solaire, directement ou indirectement. 

Il serait trop long de décrire tous les effets du soleil, ce grand cœur à l’ extérieur du corps de l’homme.

Notre corps n’est pas seulement la forme délimitée par la peau. 

Il est bien plus vaste. Il inclut même la couche d’air autour de notre planète; car si l’atmosphère disparaissait rien que pour un instant, notre vie prendrait fin. 

Chaque phénomène dans l’univers nous concerne, du caillou au fond de l’océan jusqu’au mouvement des galaxies, distantes de la Terre de millions d’années-lumière. 


Walt Whitman A Écrit 

« Je pense qu’un brin d’herbe ne compte pas moins que le labeur des étoiles... » 

Ce n’est pas là de la philosophie. 

Ces mots sont nés au tréfonds de son âme. 


Il A Dit Aussi : 

« Je suis vaste, je contiens des multitudes. »


Extrait de « La Sérénité de l’instant » 
(Paix et joie à chaque pas) 1992 — Editions Dangles



Thich Nhat Hanh



Billet Proposé Par Aron O’Raney