Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

À Mossoul, Croix De La Cathédrale Abattue, Maisons Des Chrétiens Marquées

Mossoul Est Tombée Le 9 Juin 2014 Sous Le Contrôle De L’organisation Qui S’Autoproclame « L’État Islamique En Irak Et Au Levant », Daash En Arabe. 

Les images et les informations qui nous parviennent sont fragmentaires, mais outre l’absence d’eau et d’électricité, deux éléments au moins sont prouvés, avec des photos et des témoignages à l’appui.

Il faut demeurer prudents sur toute information provenant de cette ville pour deux raisons : d’abord il s’agit d’une zone de conflit, où les témoignages de première main sont rares. 

Ensuite, le gouvernement chiite irakien a intérêt à diaboliser son adversaire, bien qu'il soit grandement aidé en cela par le comportement inqualifiable des militants du Daash.

Le Site Ankawa.Com Relève Ainsi Que Les Maisons Sont Désormais Marquées Pour Que L’on Puisse Identifier La Religion Des Habitants. 

Sur les photos mises en lignes par le site, on peut lire « SAKN N », ce qui signifie « résident N », abréviation de Nasere « chrétien ». 

D’autres maisons sont marquées de « SAKN R », pour Ruad, un musulman non sunnite. 

Cette information a été confirmée par l’évêque Mgr Shleimon Warduni, évêque auxiliaire chaldéen catholique de Badgad. 

Elle fait craindre que selon une interprétation du Coran, cela revienne à autoriser le pillage de ces maisons de « mécréants ». 

En effet, selon un verset du Coran (33:27) : 

"Dieu vous a fait ainsi hériter de leur pays, de leurs demeures, de leurs richesses et d’une terre que vos pieds n’avaient jamais foulée. La puissance de Dieu n’a point de limite." 

Ce verset pourrait être interprété comme une licence pour voler les biens des vaincus, des "mécréants".

D’autres photos, divulguées cette fois par Aleteia en langue arabe, montrent que la croix qui surmontait la cathédrale de Saint Ephrem a été ôtée. 

Là encore, c’est une image incontestable, qui révèle une action très hostile à l’égard des chrétiens. 

Mossoul comptait encore 35 000 chrétiens en 2003 un nombre qui était tombé à moins de 3000 avant le 9 juin dernier et la prise de la ville.



Source: Aleteia.org



Billet Proposé Par Aron O’Raney