Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

À La Conquête De La Terre Sainte



■ La Première Croisade Lance, Au XIe Siècle, Les Soldats Du Christ Vers Jérusalem. Victorieux, Leurs Chefs Créent Les États Francs D’orient. Un Tournant Dans Les Relations Entre L’occident Et Le Monde Arabe.

Au Concile De Clermont-Ferrand, Le 27 Novembre 1095, Le Pape Urbain Ii Lance Un Appel : « Il Importe Que, Sans Tarder, Vous Vous Portiez Au Secours De Vos Frères Des Pays D’orient. »

Il déclenche ainsi la première croisade dont le but avoué est de libérer les lieux saints et de reconquérir les territoires occupés par les musulmans. 

Certes, les Turcs Seldjoukides venus d'Asie centrale ont arraché en 1076 la Syrie-Palestine aux califats de Bagdad et du Caire. Mais depuis, le flot des pèlerins occidentaux vers Jérusalem ne s'est pas tari, et les chrétiens d'Orient jouissent, sous la férule de l'islam, de la liberté de culte.

L'appel pontifical vise aussi à assurer la suprématie de Rome sur Byzance, qui revendique sa prééminence religieuse sur le monde chrétien; sur le Saint-Empire romain germanique, qui lui dispute son pouvoir politique; enfin, sur les princes d'Occident qui contestent l'autorité des rois et du pape. 

Pour Urbain II, la croisade permet de regrouper sous sa bannière seigneurs et souverains et de placer les terres d'Orient, jadis incluses dans l'Empire byzantin, sous la tutelle de Rome.

Cependant, La Majorité Des Fidèles Qui Répondent À Son Appel Ne Sont Animés Que Par La Ferveur Religieuse : Le Pape Leur Garantit La Rémission Des Péchés. 

Si bien que la guerre sainte mobilise tout l'Occident. 

Au printemps 1096, quatre armées, estimées chacune à près de mille chevaliers et quinze mille piétons avec femmes et enfants, entament leur marche vers l'Est. 

En mai 1097, les armées se rejoignent à Constantinople, avant d'entamer une reconquête jalonnée de pillages et de massacres. 

 Les États Latins D’Orient

Nicée Tombe En Juin 1097, Antioche En Juin 1098, Jérusalem Le 15 Juillet 1099 

Ce rapide succès réalisé avec de modestes effectifs s'explique par la désunion du monde arabe. Depuis 680, celui-ci est partagé entre musulmans sunnites à l'Est et chiites à l'Ouest Au Xe siècle, il se divise entre les dynasties rivales de Bagdad (Abassides), de Cordoue (Omeyyades) et du Caire (Fatitmides). 

En 1092, l'Empire turc seldjoukide éclate à son tour en une multitude d'émirats locaux. Les chiites applaudissent ainsi aux défaites de leurs ennemis, les Turcs sunnites, face aux croisés. Ces derniers bénéficient en outre du soutien des chrétiens d'Orient, la plupart formant des sectes hérétiques opposées à Byzance. 

Mais Si La Foi Porte Les Croisés, Leurs Chefs Ont D’autres Motivations.
Après avoir repris Jérusalem, ils se taillent des fiefs indépendants de Rome et de Byzance. 

Ces États francs d'Orient perdurent jusqu'en 1291 grâce au soutien de sept autres croisades : à peine deux siècles, mais l'onde de choc suscitée par la première croisade se propage encore dans le monde contemporain.

Deux Siècles De Combats

Première croisade (1096-1099)
Prise de Jérusalem le 15 juillet 1099. Création des États latins d'Orient et du royaume allié de Petite Arménie. 

Deuxième croisade (1147-1149)
Les croisés échouent à libérer le Comté d'Édesse, envahi par les Turcs en 1144.

Troisième croisade (1189-1192)
Le vizir d'Égypte, Saladin occupe Jérusalem (1187) et les États francs, sauf Tripoli, Tyr et Antioche. 

Menés notamment par Richard Cœur de Lion, les croisés prennent, en 1191, Chypre et Acre. Cette dernière devient la nouvelle capitale du royaume de Jérusalem 

Quatrième croisade (1203-1204)
Les croisés s'emparent de Constantinople et créent l'empire latin d'Orient 

Cinquième croisade (1217-1221)
Nouvel échec en Égypte : les croisés prennent Damiette, puis sont défaits par les Fatimides.

Sixième croisade (1228-1229)
Menée par Frédéric II qui obtient la restitution de Jérusalem par le traité de Jaffa. En 1244, la Ville sainte est reprise définitivement par tes Turcs.

Septième croisade (1248-1254)
Louis IX (Saint Louis) prend Damiette en Égypte. Capturé, il abandonne la ville en échange de sa liberté. 

Huitième croisade (1270)
Saint Louis meurt devant Tunis (1270). Les Mamelouks d'Égypte s'emparent de Tripoli (1287) et d'Ace (1291). Fin des États latins d’Orient.



Jean-Yves Durand
Geo-Histoire



Billet Proposé Par Aron O’Raney