Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

79e Anniversaire Du Dalaï-Lama


Tibet, Le 79e Anniversaire Du Dalaï-Lama Persévérant Dans La Voie Du Dialogue

Ce 6 juillet, le Dalaï-lama a 79 ans, un anniversaire célébré partout dans le monde, sauf au Tibet. C'est l'occasion de rappeler ses efforts pour résoudre la question tibétaine par le dialogue, en proposant dès 1974 la « Voie du Milieu ». 

Après sa retraite en 2011, le Premier ministre tibétain élu Lobsang Sangay continue cette proposition comme l'illustre sa récente campagne. À Paris, les Tibétains fêteront l'anniversaire du Dalaï-lama à la Pagode de Vincennes.

Début juin, le Premier ministre tibétain Lobsang Sangay a lancé une campagne renforçant l'approche de la « Voie du Milieu » qui vise à garantir la liberté fondamentale grâce à une véritable autonomie au Tibet. 

Elle concerne les 6 millions de Tibétains au Tibet, et les 150 000 Tibétains en exil dans le monde entier. 

La voie médiane est soutenue par nombres de dirigeants internationaux, dont le président américain Barack Obama et de nombreux intellectuels chinois, comme le lauréat du prix Nobel de la paix emprisonné, Liu Xiaobo. 

La Voie Du Milieu Est Une Proposition Non Partisane Et Modérée Qui Vise À Préserver Les Intérêts Vitaux De Toutes Les Parties. 

Pour les Tibétains, la protection et la préservation de leur culture, de leur religion et de leur identité nationale seraient rendues possibles; pour les Chinois : l'intégrité de leur patrie, et leur sécurité territoriale seraient garanties; et pour les pays voisins et d'autres pays tiers, des frontières et des relations internationales pacifiques seraient assurées.

Lors de la conférence annonçant officiellement le lancement de la campagne, le Dalaï-lama a déclaré :

« J'ai pris la responsabilité politique du régent Tagdrag Rinpoché à l'âge de 16 ans. À présent, 60 ans plus tard, j'ai remis l'autorité politique au Premier ministre Lobsang Sangay démocratiquement élu, l'une de mes aspirations longtemps caressée est réalisée. », ajoutant qu'il est plus approprié d'interroger directement le Premier ministre et leader politique tibétain au sujet de cette campagne. Lobsang Sangay, élu en 2011 au suffrage universel, a dénoncé la répression et la discrimination exercées par la Chine au Tibet à l'encontre des Tibétains. 

Quatre ans après l'impasse des discussions sino-tibétaine en 2010 et alors que 130 Tibétains se sont immolés depuis 2009, Lobsang Sangay a ajouté : 

« J'espère que la nouvelle direction chinoise se rendra compte que la politique de la ligne dure ne fonctionne pas, qu'elle réévaluera sa politique et mettra en œuvre une nouvelle politique au Tibet, libérale dans sa nature, afin de trouver une solution pacifique à la question du Tibet. »

Expliquant la voie du milieu, il a déclaré qu'elle « se réfère à la voie médiane entre la répression et la séparation. Nous sommes tous conscients de la répression, de la discrimination sociale, de la destruction de l'environnement, de la dégradation économique et culturelle au Tibet. 

Toute cette répression a conduit les Tibétains à un ressentiment envers le gouvernement chinois et sa politique, résultant en autant de formes de protestations. 

Mettre fin à cette oppression est d'un intérêt primordial pour le gouvernement chinois ainsi que pour le peuple tibétain. En mettant fin à la répression et en octroyant l'autonomie au peuple tibétain, le gouvernement chinois va gagner en stabilité.

La souveraineté de la Chine et son intégrité territoriale restera ainsi incontestée. Par conséquent, c'est une proposition gagnant-gagnant pour les deux parties. »

Le Premier ministre tibétain a expliqué que le Dalaï-lama et le gouvernement tibétain en exil ont formulé la politique de la « Voie du Milieu » en 1974 comme une option réaliste pour résoudre la question du Tibet. 

Cette proposition a été annoncée en 1979, quand le Président chinois Deng Xiaoping a déclaré qu'« en dehors de l'indépendance, toutes les questions peuvent être discutées » et offrit d'ouvrir des entretiens avec le Dalaï-lama. 

Ce dernier a alors présenté la voie du milieu au leader chinois, et une longue période de contact et de discussions entre Dharamsala et Pékin en a résulté. 

« Depuis ce temps, il y a eu neuf cycles de négociations, quatre délégations d'enquête se sont rendues au Tibet et il y eut des visites régulières des Tibétains dans les régions tibétaines », a déclaré Lobsang Sangay.

Madame Dicki Chhoyang, ministre de l'information et des relations internationales de l'Administration centrale tibétaine a parlé de la voie du milieu comme d'un moyen pacifique de règlement des conflits fondés sur les principes de non-violence :

« Toute situation de conflit cherche à trouver une solution qui est mutuellement bénéfique pour toutes les parties concernées. La voie du milieu a été conçue par le Dalaï-lama, suite à l'occupation du Tibet par les forces chinoises en 1959, qui l'a conduit à fuir en Inde, avec 80 000 autres Tibétains. »

Indiquant que la voie du milieu a permis d'établir un contact direct entre les dirigeants tibétains et le gouvernement chinois, elle a ajouté : 

« Dans les premières années après la répression, le gouvernement tibétain en exil voulait l'indépendance complète. Toutefois, les obligations internationales et la situation au Tibet ont appelé à une solution plus pragmatique et réaliste. En 1997, une résolution du Parlement tibétain en exil a été votée à l'unanimité adoptant la voie du milieu qui représente le point de vue officiel du gouvernement démocratiquement élu du peuple tibétain. »

Le dimanche 6 juillet 2014, les Tibétains de France et leurs amis vont fêter le 79e anniversaire du Dalaï-lama à la Pagode du Bois de Vincennes, à proximité du métro de la Porte Dorée à Paris.

L'entrée est gratuite. La célébration débutera à 10h30 par une cérémonie, suivie d'une conférence à 11h30. Des personnalités s'exprimeront à 12h30. 

Un repas tibétain végétarien sera proposé vers 13h. L'après-midi, des spectacles de danses et de chants des élèves de l'école tibétaine de langue et de civilisation seront donnés.



Source : Agoravox — 4 juillet 2014 —



Billet Proposé Par Aron O’Raney