Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

La Souffrance…


À La Question « Qu’est-Ce Qui Ne Va Pas? » Ce N’est Pas Toujours Une Souffrance Vague Ou Le Corps Qui Répond, C’est Parfois Un Soupir Ou Quelques Mots Arrachés Aux Larmes : « Ça N’a Pas De Sens! »

On comprend alors que la névrose peut révéler un être frustré de sens, ce qui a conduit certains à penser que l'exigence fondamentale de l'homme n'est ni l'épanouissement sexuel (Freud) ni la valorisation de soi (Adler), mais la plénitude de sens (Frankl).

On le sait, une souffrance est insupportable dans la mesure où on ne peut pas lui donner de sens. 

Tout semble possible à celui qui est capable de donner du sens, même à l'insoutenable, même à l'impossible.

À ceux qui demandent du sens on répond trop souvent par de l'explication, or l'explication ne tient pas sa promesse, elle ne répond pas à la question.

Il Arrive Même Au Thérapeute D’être Un Explicatif.

Telle cause, tel effet, tel père, tel fils; le mythe n'est là que pour étayer l'explication : tel fils, tel meurtre du père, etc. 

Il ne fait plus rêver, il ne stimule plus l'interprétation libre des symptômes qui nous accablent, une interprétation particulière est devenue une explication universelle des fonctionnements de la libido. 

La Bible elle-même et les textes sacrés, ces « grands réservoirs de sens », sont utilisés comme catalogues d'explications, ou pire, de justifications et donc d’infection culpabilisatrice. 

Ce qui fut inspiré pour guérir est utilisé pour détruire, pour mettre en arrêt de pensée et d'interprétation ceux qui avaient besoin de paroles, d'images et de grandes figures pour s'ouvrir à un sens qui rendrait supportable leur vie de douleurs. 


Extrait de « Le Sens Ou La Parole Perdue » 
Manque Et Plénitude — Éditions Albin Michel


Jean-Yves Leloup



Billet Proposé Par Aron O’Raney