Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Ne Créez Pas Un Second



« Il Y A Seulement Un, Sans Second ».

La réalité est une, seulement une et il faut l'accepter.

Il n'y a pas de choix, parce que la réalité est une. Mais le mental ne veut pas accepter la réalité une et il en crée une seconde dans son imagination. 

Il compare alors sa création avec la réalité et bataille avec elle. Mais ce qui n'est pas réel n'existe pas. 

Et voilà la souffrance. Il y a un conflit entre ce qui existe et ce qui a été créé par le mental. Ce conflit engendre le malheur, la souffrance, la détresse. 

La cause de cette souffrance est la création d'un second. Nous créons un second et nous souffrons.

Certaines personnes font vœu de chasteté. Mais après quelque temps, elles se mettent à éprouver des besoins.

Mais elles ont fait un vœu et le conflit apparaît. Le besoin et les sensations sont réels, le vœu est irréel, parce qu'il a simplement été créé par le mental.

Le conflit entre ce qui est et ce qui n'est pas commence. Le besoin est réel. 

Essayez de vivre avec la réalité plutôt que d'essayer de la supprimer pour la rendre conforme à une idée préconçue.

Vivre avec la réalité, c'est l'accepter. 

Si le mental crée quelque chose d'autre il y a conflit entre ce qui est et ce que le mental a créé. 

Le résultat c'est la souffrance parce que la réalité ne peut disparaître à cause d'un souhait, parce que l'irréel ne peut pas se mettre à exister. 

Si on veut être heureux, il faut être à l'aise avec ce qui est arrivé et ce qui arrive, c'est-à-dire avec ce qui est vrai. 

En d'autres mots, on doit tout accepter. 

Il y a seulement un et pas un second. Si on réalise cela, on perçoit la vérité. 


Mais le mental invariablement crée un second et en recouvre la réalité. Alors il voit ce qui recouvre la réalité et se sent mal.



Swami Prajnanpad



Billet Proposé Par Aron O’Raney