Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Les Templiers Bâtisseurs…



Religieuse Et Militaire, L’architecture Des Templiers S’est Adaptée À Cette Double Identité.

Elle reflète une spiritualité et une vocation singulières, mais reste ancrée dans l’expérience monastique et ouverte aux traditions architecturales locales.

Lieu de vie d’une communauté monastique ainsi que centre d’exploitation économique, la « Maison Templière » rassemble, autour d’une cour centrale, bâtiments conventuels comme chapelle, dortoir, réfectoire, salle capitulaire et bâtisses agricoles. 

La construction ayant le mieux résisté au temps est en général la chapelle.

Le plus souvent constituée d’une nef unique, de trois travées et d’un chevet plat, romane au XIIe siècle puis gothique, elle peut être plus développée, comme à Vaour dans le Tarn ou Epailly  en Côte-d’Or. 

Le décor intérieur est fréquemment peint, comme à Cressac  en Charente et San Bevignate de Pérouse en Italie.

Reflet des styles régionaux, elle utilise l’arc diaphragme en Catalogne et la voûte d’ogives en Ile-de-France.

En revanche, les églises en rotonde comme à Paris, Londres, et Tomar, sont rares et nullement caractéristiques d’une architecture templière. 

Quant aux grandes forteresses du front, en Orient ou Espagne, leur fonction est à la fois militaire, administrative et politique. 

Le modèle monastique transparaît dans ces châteaux à plan concentrique où chapelle, salle capitulaire, magasins, etc., sont adossés aux murailles et disposés autour de la cour.

L’héritage Romano-Byzantin et Arabe avec usage de la pierre, glacis, mâchicoulis, se combine aux traditions occidentales comme donjon, et voûtes.

Rien de figé cependant, l’adaptation au terrain étant le maître mot pour la construction des « citadelles du vertige » de Cilicie et d’Espagne, mais aussi des forteresses côtières de Château-Pèlerin et Peñíscola.



Billet Proposé Par Aron O’Raney