Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

S’observer…



Le Seul Moyen À La Portée D’un Individu Désireux De Vous Aider Est De S’attaquer À Vos Idées. Mais Si Vous Êtes Prêt À Écouter Et À Vous Remettre En Question, Il Existe Une Chose Que Vous Pouvez Faire Sans L’aide De Personne. 

Quelle est cette chose importante? S’observer. 

Personne ne peut vous aider dans cette discipline. Personne ne peut vous fournir une méthode. Personne ne peut vous donner une technique. Lorsque vous adoptez une technique, cela signifie que vous êtes programmé. 

S’observer — qui signifie « se regarder » — est essentiel. Cela n’a rien à voir avec le fait de se laisser absorber par soi-même. Se laisser absorber par soi-même signifie être préoccupé par soi-même, inquiet au sujet de sa personne. 

Ce dont je parle, c’est de l’observation de soi. De quoi est-elle faite? De l’observation de tout ce qui se passe en vous et aussi loin que possible autour de vous, comme si toutes ces choses concernaient quelqu'un d'autre. 

C'est-à-dire que vous devez éviter de considérer d'un point de vue personnel les choses qui vous arrivent. Cela signifie que vous devez regarder les choses comme si vous n'aviez aucun lien personnel avec elles. 

Vous Êtes Déprimé Et Anxieux Parce Que Vous Vous Identifiez À Ces Choses. 

Vous vous dites : « Je suis déprimé. » Mais cela est faux. Vous n'êtes pas déprimé. Il serait plus précis de dire : « Je vis actuellement une dépression. » Mais vous ne pouvez pas dire : « Je suis déprimé », car vous n'êtes pas votre dépression. 

Il s'agit là d'une ruse étrange de l'esprit, d'une étrange illusion. Vous vous dupez vous-même en pensant — bien que vous n'en soyez pas conscient — que vous êtes votre dépression, que vous êtes votre angoisse, que vous êtes votre joie ou vos émotions. 

« Je suis ravi! » dites-vous. Non, vous n'êtes pas ravi. Le ravissement est peut-être en vous maintenant, mais attendez un moment, il se transformera; il ne durera pas : il ne dure jamais, il ne cesse de se transformer, il se transforme toujours. 

Les nuages vont et viennent, quelques-uns sont noirs, d'autres blancs; certains sont gros, d'autres petits. Poussons plus loin l'analogie : vous êtes le Ciel et vous observez les nuages. Vous êtes un observateur passif, détaché. 

Je sais, c'est une attitude choquante, en particulier dans la culture occidentale. 

N'intervenez pas. N'arrangez rien. Regardez! Observez

Le Problème Avec Les Gens, C’est Qu’ils S’obstinent À Arranger Des Choses Qu’ils Ne Comprennent Même Pas. 

Nous ne cessons d'arranger les choses, n'est-il pas vrai

II ne vient jamais à l'esprit des gens que les choses n'ont pas besoin d'être arrangées. Vraiment pas. 

Comprendre cela est une grande illumination. 

Les choses doivent être comprises. Si vous les comprenez, elles changent. 


Extrait De « Quand La Conscience S’éveille »



Anthony De Mello 



Billet Proposé Par Aron O’Raney