Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Premiers Émois…



Premier Regard

C’est cet instant qui sépare l'enivrement de la Vie de l'éveil.
C’est la première flamme qui éclaire les profondeurs du cœur. 
C’est la première note magique pincée sur la corde d'argent de notre cœur. 

C’est ce bref instant,
Qui déroule devant l'âme les chroniques du temps,
Qui révèle à nos yeux les actions de la nuit
Et les travaux de la conscience. 

Il ouvre les secrets du futur de l'Éternité. 

C’est la graine lancée par Ishtar, la déesse de l'Amour,
Semée par les yeux de l'être aimé dans le champ de l'Amour, 
Fécondée par l'affection et mûrie par l'Âme. 

Le Premier Regard De L’être Aimé 
Est Pareil À L’esprit Qui Passa Sur L’eau, 

Donnant Naissance Au Ciel Et À La Terre, 
Le Jour Où Le Seigneur Prit La Parole Et Dit : 

« Que Cela Soit. »


Premier Baiser 


C’est la première gorgée bue à la coupe que la déesse remplit du nectar de la Vie. 

C’est la ligne de séparation entre le Doute qui leurre l'esprit et attriste l'âme
Et la Certitude qui inonde de joie l'Être intime. 

C’est le commencement du chant de la Vie et le premier Acte de la tragédie
De l'Homme Idéal. 

C’est le lien qui relie l'étrangeté du passé à la clarté du futur, le lien entre le Silence des sentiments et leur chant. 

C’est un mot prononcé par quatre lèvres qui proclament le cœur un trône,
L’Amour un roi et la Fidélité une couronne. 

C’est la douce caresse des doigts délicats de la brise sur les lèvres de la rose
Qui émet un long soupir de soulagement et un doux gémissement. 

C’est le début de cette vibration magique qui transporte les amants du monde,
des poids et des mesures, dans celui des rêves et des révélations. 

C’est l'union de deux fleurs parfumées, et le mélange de leurs parfums
Afin de créer une troisième âme. 

De même que le premier regard est pareil à une graine que sème la déesse
Dans le champ du cœur humain,

Le premier baiser est la première fleur au bout du rameau de l’arbre de vie. 


Mariage 


Ici l'Amour commence à transposer la prose de la Vie
En hymnes et cantiques de louanges, sur une musique composée la nuit
Et à chanter le jour. 

Ici le désir de l'Amour soulève le voile et illumine les profondeurs du cœur,
Créant un bonheur que nul autre ne peut surpasser, 
Sinon celui de l'Âme lorsqu'elle embrasse Dieu. 

Le mariage est l’union de deux divinités afin qu’une troisième 
Puisse naître sur la Terre. 

C’est l’union de deux âmes dans un amour fort qui abolit toute séparation. 

C’est cette unité supérieure qui fusionne les unités séparées 
À l’intérieur des deux esprits. 

C’est l’anneau d’or dans une chaîne, dont le commencement est un regard 
Et la fin l’éternité. 

C’est la pluie limpide qui tombe d’un ciel serein
Pour ensemencer et bénir les champs de la Nature divine.  

De Même Que Le Premier Regard De L’être Aimé 
Est Pareil À Une Graine Semée Dans Le Cœur Humain, 

Et Le Premier Baiser Posé Sur Ses Lèvres
Pareil À Une Fleur Au Bout Du Rameau De L’arbre De Vie, 

L’union De Deux Amants Dans Le Mariage Est Pareille
Au Premier Fruit De La Première Fleur De Cette Graine. 


Extrait « La voie de l’éternelle sagesse »



Khalil Gibran (1883-1931)



Billet Proposé Par Aron O’Raney