Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Le Préjugé



Le Préjugé A Quelque Chose De Commun Avec Les Idéaux, Les Croyances Et La Foi. 

Nous devons être capables de réfléchir ensemble mais nos préjugés, nos idéaux, etc., limitent la capacité et l'énergie requises pour penser, pour observer et examiner ensemble afin de découvrir par nous-mêmes ce qui se cache derrière toute la confusion, la misère, la terreur, la destruction et l'extrême violence du monde. 

Pour comprendre, non seulement les simples faits extérieurs qui ont lieu, mais aussi la profondeur et la signification de tout cela, nous devons pouvoir observer ensemble — non que vous observiez d'une façon et l'orateur d'une autre, mais qu'ensemble nous observions la même chose. 

Cette observation, cet examen ne peuvent se faire si nous nous cramponnons à nos préjugés, à nos expériences et à notre compréhension personnelle.

Réfléchir ensemble est extrêmement important parce que nous devons affronter un monde qui se désagrège et dégénère rapidement, un monde sans aucun sens moral, où rien n'est sacré, où personne ne respecte l'autre. 

Pour avoir une compréhension de toutes ces choses qui ne soit pas uniquement légère et superficielle, nous devons pénétrer dans leurs profondeurs, dans ce qui se cache derrière elles. 

Nous devons chercher pourquoi, après tous ces millions d'années d'évolution, l'homme, vous et le monde entier, sont devenus si violents, insensibles et destructeurs, subissant les guerres et la bombe atomique.

Le monde technologique est en évolution constante, peut-être est-ce là un des facteurs qui ont fait de l'homme ce qu'il est. 

C'est pourquoi, s'il vous plaît, réfléchissons ensemble, non à ma façon ou à la vôtre, mais simplement en utilisant la capacité de penser.

La pensée est l'élément commun à toute l'humanité. 

Il n'y a ni pensée orientale ni pensée occidentale, il y a seulement la capacité commune de penser, que l'on soit complètement démuni ou extrêmement sophistiqué et vivant dans une société de consommation. 

Que l'on soit chirurgien, menuisier, paysan sur ses terres ou grand poète, la pensée est notre élément commun à tous. 

Nous ne semblons pas réaliser que la pensée est l'élément commun qui nous relie tous. 

Vous pensez selon vos capacités, votre énergie, votre expérience et votre savoir; un autre pense différemment selon son expérience et son conditionnement. 

Nous sommes tous prisonniers de ce réseau de la pensée. 

C'est un fait incontestable et réel.


Extrait D’un Dialogue Avec Jean-Louis Dewez, À Brockwood Park, 1979



Jiddu Krishnamurti (1895-1986)



Billet proposé par Aron O’Raney