Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Le Lâcher Prise De Deepak Chopra






Chaque fois que vous êtes tentés de réagir avec les mêmes vieilles habitudes, demandez-vous si vous voulez être prisonnier du passé ou un pionnier de l'avenir.

Le passé est fermé et limité, l'avenir est ouvert et libère.

En termes pratiques, « se livrer » veut dire lâcher prise.

Bien que vous ne vous en rendez pas compte, la réalité n'est pas un donné. Chacun de nous habitons une réalité séparée.

Votre mental maintient votre version personnelle de la réalité en l'étayant avec les convictions, les espérances, et les interprétations.

Votre mental bloque le flux libre de la force de vie en disant, « Ceci est comment les choses doivent être et devraient être ». 

Le lâcher-prise vous libère de la poigne persistante, et quand vous relâchez, les nouvelles formes de réalité peuvent entrer.

Il vous suffit de prendre seulement un tour sur une montagne russe pour voir qui sont ceux qui jouissent le plus de l'expérience, ceux-là qui tiennent très fort avec la mâchoire serrée ou ceux-là qui relâchent et se permettent d'être portés en haut et en bas sans résistance.

Le lâcher-prise est un processus. 

Vous devez savoir quand l'appliquer, que relâcher, et comment relâcher.

Votre mental ne va pas vous montrer ces choses ; pire, votre ego va essayer de vous empêcher de faire des progrès puisqu’il croit que vous devez tenir afin de survivre.

Votre seul allié dans le lâcher-prise est l'esprit, qui voit la réalité intégrale et qui n'a pas par conséquent le besoin de créer des réalités partielles fondées sur des limitations.

Le chemin entier vers l'amour pourrait être décrit comme apprendre à relâcher, mais le lâcher-prise n'est pas possible « tout d'un coup ».

Ceci est un chemin fait de petites et nombreuses étapes.

À chaque moment, les étapes sont fondamentalement pareilles : la conscience commence à remplacer les réactions.

Une réaction est automatique ; elle fait appel aux croyances et aux attentes fixes, les images de douleur passées et le plaisir résidant dans la mémoire, dans l'attente de vous guider dans les situations futures.

Surmonter n'importe quelle réaction exige un acte de conscience.

La conscience ne résiste pas la marque de la mémoire.

Elle entre dedans si vous en avez besoin maintenant.

Devant un grand chien, la conscience vous dit que vous n'êtes plus un petit enfant et que tous les grands chiens ne mordent pas.

Étant conscient vous pouvez demander si vous avez besoin de retenir cette peur.

Que vous finissiez par caresser le chien, ou par le négliger, ou en vous retirant, est maintenant une question de choix.

Les réactions ont pour résultat une série fermée d'options : la conscience a pour résultat une série ouverte d'options.

Quand appliquer le Lâcher-Prise  

Les temps critiques pour relâcher sont quand vous sentez l'envie la plus forte au contraire.

Nous résistons tous surtout quand notre peur, notre colère, notre fierté, et notre méfiance dirigent.

Pourtant ces forces n'ont pas de validité spirituelle.

À ces moments quand vous avez peur, vous êtes en colère, vous êtes têtu, ou méfiant, vous êtes dans l'étreinte d'irréalité. 

Votre ego vous force à réagir à partir du passé, vous aveuglant aux nouvelles possibilités de l'ici et maintenant.

L'esprit offre une voie de sortie pour toutes les situations, si vous pouvez vous y ouvrir.


De quoi Lâcher Prise  

Si le moment juste pour le Lâcher Prise est quand vous ne le voulez pas, la chose à lâcher est cette chose que vous sentez que vous devez retenir.

La peur, la colère, l'obstination, et la méfiance se peignent comme vos sauveteurs.

En fait, ces énergies servent seulement à vous fermer plus.

Par exemple, « les  paniquards » ont tendance à agir de cette façon parce que c'est familier ; pareil pour les gens coléreux et têtus.

C'est utile à interpeller des réactions familières en déclarant que vous n’en croyez plus.

Voici quelques exemples :

Au lieu de dire, « Ca doit être de ma façon, » dîtes-vous, « Je ne sais pas tout. Je peux accepter une solution que je ne vois pas pour le moment.

— Au lieu de dire, « J'ai une peur incroyable » dîtes- vous, « La peur n'est pas moi. » Le fait d'avoir plus peur ne rend pas la peur plus réelle. 

Cette technique est aussi applicable aux sentiments de colère écrasante et aux sentiments de méfiance, de rejets, d'anxiété, etc.

Comment Lâcher Prise  

Puisque le Lâcher-Prise est un choix profondément personnel, vous devrez être votre propre enseignant.

Le processus a lieu sur chaque niveau — physique, mental, émotif — où l'énergie peut être tenue ou bloquée et personne n'a exactement les mêmes problèmes.

Vous pouvez vous sentir plus confortable avec un relâchement plus physique que moi je le sentirais ; je peux me sentir plus confortable avec un relâchement plus émotif que ce que vous sentiriez.

C'est important de trouver l'équilibre entre le relâchement physique, mental et émotif qui vous convient.

Je suggère aussi que vous adoptiez les idées suivantes :

— Ceci est juste une expérience. Je suis ici sur la Terre pour avoir des expériences. Tout va bien.

— Mon esprit sait ce qui se passe. Cette situation est pour mon bien, même si je ne le vois pas pour le moment.

— Le pire peut se réaliser, mais je ne serais pas détruit. Ça peut être même bon. J'attendrai de voir.

— J'ai une réaction forte maintenant, mais ce n'est pas le vrai moi. Ça passera.

— Peu importe ce dont j’ai peur de perdre, ceci est destiné à partir. Je serai mieux quand les nouvelles énergies arriveront. Quoi que la peur dise, rien ne peut me détruire.

— Quand les gens tombent, ils ne se cassent pas, ils rebondissent.

— Le changement est inévitable. La résistance ne marche pas.

— Il y a quelque chose ici pour moi, si j'ai la conscience pour le trouver.

— Les choses qui me font peur sont déjà arrivées. Je ne veux plus les tenir. Mon but est le Lâcher Prise et de faire bon accueil à ce qui vient.

— La vie est de mon côté.

— Je suis aimé, donc je suis en sécurité.

Je vous encourage à embrasser ce printemps avec un sens de franchise, de vitalité, et un sens renouvelé de potentialité pure.


Avec Amour, Deepak  


Traduit De L'anglais



Deepak Chopra



Billet proposé par Aron O’Raney