Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

La Solution N'est Jamais Dans Le Renoncement







Chaque fois que vous pratiquez le renoncement, vous vous dupez vous même.

Car chaque fois que vous renoncez à une chose, vous vous liez pour toujours à cette chose.

Un gourou indien raconte ceci :

« Une prostituée, à chacune de ses visites, ne me parle que de Dieu. 

Elle dit : « J’en ai assez de la vie que je mène. Ce que je veux, c’est Dieu. Mais chaque fois que je rencontre un prêtre, il ne me parle que du sexe. » 

Lorsqu’on veut renoncer à quelque chose, on se lie pour toujours à cette chose.

Lorsqu’on lutte contre quelque chose, on lui reste attaché pour toujours.

Tant que nous luttons contre une chose, nous lui donnons plein pouvoir sur nous-mêmes, autant de pouvoir que celui qu’on utilise pour lutter contre elle.


Cela inclut le communisme et les idéologies du même genre. 

Ce que je veux dire, c’est que vous devez « accueillir » vos démons, car lorsque vous luttez contre eux vous leur donnez plein pouvoir sur vous-même.

Ne vous a-t-on jamais dit cela ?

Lorsque vous renoncez à une chose, vous vous liez à cette chose.

Le seul moyen de s'en défaire n'est pas d'y renoncer, mais de voir clairement cette chose.

Si vous arrivez à connaître sa valeur réelle, vous ne devrez pas y renoncer ; elle se détachera tout simplement d'elle-même.

Mais si vous ne comprenez pas cela, si vous restez hypnotisé par cette chose au point de croire qu'il n'y a pas de bonheur sans elle, vous resterez son prisonnier.

Ce que je peux faire pour vous n'a rien à voir avec ce que la soi-disant spiritualité attend de vous — soit le sacrifice et le renoncement.

Ces deux attitudes seront sans effet et vous resterez endormi.

Ce que je peux faire pour vous est vous aider à comprendre, c'est tout.

Si vous comprenez, autrement dit si vous vous réveillez, vous perdrez tout simplement le désir de ces choses.


- Extrait de "Quand la conscience s'éveille"



Anthony De Mello



Billet proposé par Aron O’Raney