Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

L'Égypte Ancienne, Berceau De La Domestication Du Chat


   
Momie de chat d'époque ptolémaique au musée du Louvre.
Crédits photo : Gianni Dagli Orti/Collection Dagli Orti



L'ADN De Chats Momifiés Datant De 300 Ans Avant J.-C. Confirme Qu'à Cette Époque Le Petit Félin Était Déjà Domestiqué.

L'Ėgypte Ancienne Est Un Pays Clé Dans L'histoire De La Domestication Du Chat.



Pendant longtemps, le petit félin a été perçu comme l'incarnation de la déesse Bastet, symbole de la fertilité et de la maternité.

Il y a des millions de chats momifiés dans des sanctuaires et des tombes et tout indique que l'animal y avait été domestiqué très tôt.

Ces résultats sont confirmés par la première analyse de l'ADN de trois momies datées de 600 à 300 ans avant J.-C. (Journal of Archaeological Science, octobre 2012).


En effet, plusieurs séquences génétiques caractéristiques sont proches de celles des chats domestiques actuels et distinctes des espèces de chats sauvages du Moyen-Orient et de l'Afrique.


« Ce n'est pas une surprise, mais il fallait faire le travail, reconnaît Jean-Denis Vigne, du Muséum de Paris.

C'est la première fois que des chercheurs ont pu se procurer de l'ADN ancien de chats égyptiens. »

En effet, l'Égypte, dont le patrimoine a été longtemps pillé, ne laisse plus sortir le moindre échantillon.

Comme il n'y a pas encore sur place de laboratoire d'analyse d'ADN ancien, les chercheurs doivent se tourner vers les musées étrangers pour récupérer de la matière première sur les momies des collections.

Celle-ci n'est pas toujours exploitable car les produits chimiques utilisés en Égypte pour la momification ont dégradé beaucoup d'ADN.

Jennifer Kurushima et son équipe de l'université de Californie ont tiré le bon numéro. Ils ont soigneusement écarté tout risque de contamination avec de l'ADN de chat contemporain.

«Ce n'est pas gagné d'avance, relève Jean-Denis Vigne, car il y a des milliards de fragments d'ADN de chats qui se baladent partout.»


Sacrifiés Comme Offrande


Les trois chats momifiés ne sont pas très anciens.

L'étude n'apporte donc pas d'éléments nouveaux sur l'origine de la domestication du chat en Égypte.

On ne sait pas quand elle a débuté ni si ce pays en a été un des berceaux. Pour cela, il faudrait savoir si l'ADN des momies est proche de celui des chats sauvages du Moyen-Orient ou de ceux du bassin du Nil.

Selon le scénario dominant, en effet, la domestication du chat serait directement liée à l'agriculture, née au Moyen-Orient il y a près de 10.000 ans.

L'animal aurait été domestiqué là-bas par les premiers agriculteurs pour ses qualités de prédateur contre les rongeurs (souris, rats, mulots) qui pullulaient dans les champs et les greniers.

Cette hypothèse est étayée par la découverte à Chypre - une île où il n'y a pas de chat sauvage - d'un chat domestique daté de 8700 ans avant J.-C. L'espèce y aurait été importé du continent proche en même temps que l'agriculture.

Potentiellement, l'Égypte pourrait être aussi un foyer de domestication du chat. Non pas pour ses capacités de lutte contre les rongeurs mais pour son rôle dans le culte de Bastet. 

Auprès du sanctuaire de la déesse, les prêtres avaient installé de gigantesques élevages de chats.

«Les animaux étaient sacrifiés comme offrande - tués d'un coup de bâton derrière la tête ou étranglés - afin de transmettre une requête», témoigne Cécile Callou, du Muséum, qui a effectué des fouilles à Saqqarah.

À défaut de disposer d'échantillons datant de plus de 5000 ans, la morphométrie géométrique de crânes de chats datant de ces époques reculées pourrait bientôt faire avancer les choses, estime Jean-Denis Vigne.



Yves Miserey
Le figaro - 7 septembre 2012  


Billet proposé par Aron O’Raney