Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Avec Les Sensations







Il y a la langue des papilles gustatives,

qui doivent être excitées par des stimulants appropriés,

pour que vous éprouviez des saveurs 

Douces et amères ou acides.


Et c'est la même langue qui vous fait trouver

Ces saveurs dans différents objets.


Le corps humain est l'univers en miniature ;

il réagit de différentes manières

À différentes situations.


C'est un mécanisme étonnant.


Si vous le mettez au milieu des plaisirs mondains,

il y réagit admirablement et entraîne votre âme

Sur des sentiers qui n'ont jamais de fin.


Si vous le consacrez à une discipline religieuse,

Il y reste ferme comme un roc.


Mais le corps a lui aussi ses limitations.


Tant que vous n'êtes pas arrivé

de l'autre côté de la rivière,

Le bac vous est absolument nécessaire ;

une fois la rivière passée,

Il perd beaucoup de son Importance.


De même,
on accorde peu d'attention

au corps et au monde

lorsque le sens du moi s'est fondu

Dans la connaissance du Moi universel. _ 


Aux Sources de la Joie — Extrait —



Mâ Ananda Moyî



Billet proposé par Aron O’Raney