Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Petite Histoire Du Nombre D’or

  
Le sacrement de la dernière cène Salvador Dali, 1955



Du Parthénon au Modulor de Le Corbusier…



On le présente sous la lettre grecque φ (phi), il équivaut à 1,618… Architectes, peintres et artistes de la préhistoire à nos jours l’utilisent dans leurs réalisations. 



On retrouve le nombre d’or au cœur de la Grande Pyramide de Gizeh, sur les façades des temples grecs, dans les cathédrales gothiques ou encore chez les peintres du début du siècle. De nombreux tableaux ont été conçus selon les règles du nombre d’or…

Pour ne citer que quelques contemporains, Salvador Dali et le Sacrement de la dernière cène, Mondrian et sa Composition ou encore Seurat avec Le Cirque, l’ont d’ailleurs utilisé par jeu. 

Dans Le Cirque de Seurat, les lignes horizontales tracées dans le tableau ont des grandeurs proportionnelles à φ. Il en serait de même pour la loge délimitée par des lignes de couleur rouge vif formant un rectangle d’or. 

Le Cirque Georges Seurat, 1891


Composition A, Piet Mondrian 1920


En réalité avec quelques approximations il est très facile de l’approcher. C’est d’ailleurs ce qu’a démontré Marguerite Neveux, éminente spécialiste de l’histoire de l’art. 

Il semble bien que les artistes divisaient leurs toiles en huitièmes, 8/5 qui est très proche du nombre d’or à 7 millièmes près. Cette petite différence a suffi à déchaîner des passions qui sont bien retombées depuis…

Étude de proportions du corps humain selon Vitruve
Léonard de Vinci, 1492


Le nombre d’or correspond à une proportion particulièrement harmonieuse.

Il se retrouve dans de nombreux monuments, peintures, comme on vient de le dire, mais aussi dans la nature (pomme de pin, tournesols). 

Ce rapport fut baptisé « Divine Proportion » par le moine Fra Luca Pacioli qui lui consacra le traité Divina Proportione, illustré par Léonard de Vinci, avec sa célèbre Étude de proportions du corps humain selon Vitruve ou Homme de Vitruve.

Arrêtons-nous quelques instants pour donner une précision importante quant à ce dessin. Léonard de Vinci a rédigé un texte détaillant les proportions du corps humain telles qu’il a pu les observer : ce n’est pas un homme idéal, mais le modèle géométrique d’un homme normal. 

Contrairement à ce qui est souvent affirmé, il n’y a aucune trace du nombre d’or dans le dessin ou dans le texte. 

Pour arriver à ces proportions, Léonard de Vinci est parti de ce qu’il a vu, et non pas d’un présupposé mathématique. 

Il travaillera à partir du nombre d’or pour d’autres peintures et croquis, mais pas pour celui-ci.


Parlons chiffres !


φ = 1 + √ 5 /2 = 1,618...

« Φ » Est la valeur d’un rapport de deux grandeurs homogènes. Il est déterminé par une proportion. Il y a, de la petite partie à la grande, le même rapport que de la grande au tout.


- Rectangle et Triangle d’or


Un rectangle d’or est un rectangle dont la longueur divisée par la largeur est égale à 1,618. 

Ce rectangle est harmonieux, son équilibre flatte l’œil et statistiquement, il a la préférence du public lorsqu’il est comparé à d’autres rectangles de formes diverses. 

Rectangle d’or


Quant au Triangle d’or, c’est le même procédé : 

les Triangles d’or sont des triangles isocèles, c’est-à-dire ayant deux côtés égaux… et dont l’un des côtés divisé par la base équivaut à 1,618.

Les pentagrammes sont une combinaison de trois Triangles d’or qui s’inscrivent dans un cercle, et auquel L’homme de Vitruve de Léonard de Vinci peut faire penser.

Évoquer de nouveau ce dessin et ses divines proportions nous permet de glisser sur le Modulor de Le Corbusier… ! 

Présenté en avril 1947 par l’architecte français, Le Modulor est un système de mesures basé sur les proportions du corps humain. 

Il aménage ainsi des intérieurs, suivant un tableau d’échelles de mesures du corps humain, grille basée sur le nombre d’or.

C’est ainsi qu’il établit des mesures types pour le mobilier telles que 70 cm pour une hauteur de table, au 43 cm pour une hauteur de chaise…

Ces valeurs sont utilisées pour mettre en œuvre un milieu de vie dans lequel on se sente bien. 


Schéma de la fonctionnalité à l’échelle humaine du Modulor



Art, architecture, monde animal et végétal, finalement, le nombre d’or nous entoure où que nous soyons !





Sources : Audio et extraits de texte — canal Académie —





Billet proposé par Aron O’Raney