Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Je Prie Pour Que Les Mères Te Gardent Dans Leurs Bras








Enfant blessé 
Au regard blanc 

Dans la peau noire 
Je prie pour toi 


Enfant martyr 
Au regard noir 

Dans la peau blanche 
Je prie pour toi 


Enfant tué 
Au regard mort
Au sang si rouge 

Qu'il ne suffirait pas de cent mille ans 
Pour l'effacer 
Je prie pour toi 


Enfant vivant 
Je prie pour que les mères te gardent dans leurs bras 

Et que l'amour qu'elles te portent 
Inonde pour toujours la terre. 


Enfant je prie pour que tu sois préservé de la guerre 
Et que les hommes baissent devant toi leurs bras armés 
Je prie 

Pour que tu ne sois ni affamé ni esclave ni réfugié 
Mais libre de prier la religion de ta famille 
Et je prie 

Pour que tu aies le droit de ne pas prier 


Enfant 
Je prie pour que ta mère ne te voie jamais ni souffrir ni mourir 

Et qu'elle soit ta maison et ta chanson 


Enfant 
Je prie pour que tu choisisses l'humain 

Et que tu tendes le pain à celui qui aura faim 

Enfant 
Je prie pour que tous les enfants soient tes frères 

Enfant  
Je prie pour que tes yeux, blancs ou noirs,

S'ouvrent sur le sourire d'une mère, noire ou blanche 


Enfant  
Je prie pour que tu aimes  

Une femme couleur bleu ciel



La priére de l'enfant - Extrait -



Martin Gray



Billet proposé par Aron O’Raney