Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Voie Et Principe







Le principe du monde
Est devenu la mère du monde.

Dès qu'on possède la mère, 
On connaît ses enfants.

Dès que l'homme connaît les enfants 
Et qu'il conserve leur mère, 

Jusqu'à la fin de sa vie
Il n'est exposé à aucun danger.

S'il clôt sa bouche,
S'il ferme ses oreilles et ses yeux,

Jusqu'au terme de ses jours,
Il n'éprouvera aucune fatigue.

Mais s'il ouvre sa bouche 
Et augmente ses désirs, 

Jusqu'à la fin de sa vie, 
Il ne pourra être sauvé.

Celui qui voit les choses les plus subtiles
S’appelle éclairé ; 

Celui qui conserve la faiblesse 
S’appelle fort.

S'il fait usage de l'éclat du Tao
Et revient à sa lumière, 

Son corps n'aura plus à craindre
Aucune calamité.

C'est là ce qu'on appelle
Être doublement éclairé.


La Voie Du Tao, Livre II — LII —



Billet proposé par Aron O’Raney