Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Le Processus De La Vie







Le temps s'écoule toujours, 
Et la double opération 

De construction Et de destruction
Continue avec lui. 


Mais le grand Esprit du temps « Mahâkala »,
Qui régit l'univers

Est éternel et parfait, 

Aussi bien comme Être unique total
Que comme manifestation

Dans le Multiple.


Pour Lui, 
la naissance et la mort, 

la construction et la démolition
Sont comme deux aspects 

D'un seul et même processus,
Qui est le changement. 


Et par conséquent, 
On Le considère comme la source

De tout bien. 


C'est pourquoi tous les gens,
Heureux ou malheureux, 

Lui adressent leurs prières. 


L'activité créatrice
et l'activité destructrice

Se complètent mutuellement. 


Mais pour nous, qui vivons enfermés 
Entre les murs de la prison, 

Ces deux processus semblent distincts
Et nous sautons de joie

Lorsque naît un enfant
Comme nous pleurons amèrement

Lorsque nous le perdons. 


Dès que l'on oublie 
Les liens de la chair et du sang,

Toute distinction disparaît 
Entre le Père et le Fils. 


Alors seul 
Dieu apparaît dans Sa création, 

Partout. 



Extraits : Aux Sources De La Joie - 48 —



Mâ Ananda Moyî.



Billet proposé par Aron O’Raney