Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Long Est Le Chemin







Il est impossible d'aider les autres tant que tu n'es pas arrivé à une certaine certitude personnelle. 


Quand tu auras appris les premières vingt et une règles, que tu seras entré dans le Temple de l'Enseignement avec des pouvoirs développés et l'entendement ouvert, alors tu trouveras en toi une source d'où jaillira la parole.

Après la treizième règle, je ne puis rien ajouter à ce qui est déjà écrit. 

Je te donne ma paix.


Ces notes sont écrites uniquement pour ceux auxquels je donne ma paix ; pour ceux qui peuvent lire ce que j'ai écrit avec les sens internes aussi bien qu'avec les sens externes.

Ayant obtenu l'usage des Sens internes, ayant maîtrisé les désirs des sens externes, ayant vaincu les désirs de l'âme individuelle et ayant acquis la Connaissance, prépare-toi maintenant, ô disciple, à entrer réellement dans la voie.

Le Sentier est trouvé ; soit prêt à le suivre.

— Demande à la Terre, à l'Air et à l'Eau les secrets qu'ils gardent pour toi.

— Demande aux Saints de la Terre les secrets qu'ils détiennent pour toi.

— Demande au plus intime de ton être, à l'Unique, le secret final qu'il conserve pour toi à travers les Âges.

Le développement de tes sens internes te le permettra. La maîtrise des désirs de tes sens externes t'en donnera le droit.

La grande, la pénible victoire, la matrice des désirs de l'Âme individuelle est un travail qui exige, pour son accomplissement, des siècles sans nombre ; c'est pourquoi ne t'attends pas à obtenir sa récompense avant que des Âges d'expérience se soient accumulés derrière toi.

Lorsque le temps d'apprendre la dix-septième règle est arrivé, l'homme est sur le point de devenir plus qu'un homme.

— La Connaissance qui maintenant est tienne, l'est uniquement parce que ton âme s'est identifiée avec toutes les âmes pures et avec l'Être le plus intime en toi.

C'est un dépôt qui t'est confié par le Très-Haut.

Si tu trahis sa confiance, si tu emploies à tort cette connaissance ou si tu la négliges, il te sera possible, même à présent, de retomber des hautes régions auxquelles tu as atteint.

De grands Êtres, parvenus jusqu'au seuil même, retombent, incapables de soutenir le poids de leurs responsabilités.

C'est pourquoi pense toujours avec crainte et en tremblant à ce moment solennel, et sois prêt pour la bataille.



La Lumiére Sur Le sentier — II — 53/56 — Note IV —
Traité sur la Sagesse Orientale —




Billet proposé par Aron O’Raney