Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Dieu Est En Toi







Quelqu'un me demandait 
ce qu'il adviendrait de sa famille 
Une fois qu'il ne serait plus là. 

Cette question prouvait 
qu'il était 
Toujours aussi fortement attaché à sa famille. 

En réalité, 
Nul homme n'est absolument nécessaire à un autre. 

Il est commode d'avoir quelqu'un à côté de soi,
mais lorsqu'on n'a personne,

Il ne faut pas pour cela se croire abandonné.

Examinez vos propres faiblesses, 
voyez en quoi elles consistent 

Et essayez de les éliminer vous même.

Nul ne recherche la souffrance et le chagrin, 
mais bien peu de gens se demandent 

Comment s'en débarrasser quand ils en sont affligés. 

Très peu prennent la vie au sérieux ;
la plupart cherchent à la passer n'importe comment.

Il y a des gens qui ne se marient pas, 
pour ne pas avoir la charge d'une famille, 

mais il est fort douteux 
Que même ceux-là soient heureux. 


Dans ce bas monde, 
Rien n'est parfait. 

Et le bonheur complet est fort rare.

Aussi est-il absolument indispensable 
pour chacun de nous de garder Dieu

au premier plan de notre vie 
Et de prendre refuge en Lui.



Extraits : Aux Sources De La Joie 45 — P 77,78 —



Mâ Ananda Moyî.




Billet proposé par Aron O’Raney