Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Dans Le Monde, Vous Trouverez La Détresse...







Dans Le Monde, Vous Trouverez La Détresse, Mais Ayez Confiance : Moi, Je Suis Vainqueur Du Monde »



Bien que nous aimions tous la paix et que nous ayons au fond du cœur l'espérance que notre action en faveur de la paix ne sera pas inutile, ni vous ni moi ne pouvons éluder les pressions de ce temps.

Cela signifie que nous ne pouvons pas nous libérer du doute général que, selon les lois de l'histoire, quelque chose puisse changer : 

Une guerre succède à une autre guerre, et chaque fois, cela porte un coup mortel à la cause de la paix.


Nous vivons encore trop sous l'influence de ceux qui affirment que ceux qui veulent la paix doivent s'armer pour vaincre la guerre...

Il est remarquable de constater qu'au cours des siècles, jaillissent constamment des héros de paix, des prédicateurs du message de paix... 

Nous trouvons ces messagers, ces apôtres de la paix en tout temps et en tout lieu.

Et de nos jours, par chance, nous n'en manquons pas.

Mais aucun messager de la paix n'a trouvé un écho plus vaste que Celui que nous... appelons le Roi de la paix (Is 9,5). 

Permettez-moi de vous rappeler qui est ce messager.

Le jour de Pâques, il semblait que les apôtres avaient perdu toute espérance depuis la mort du Christ sur la croix.

Alors qu'aux yeux du monde la mission du Christ était terminée, avait échoué, était incomprise, il est apparu au milieu de ses apôtres réunis au Cénacle par crainte des ennemis, et, au lieu de déclarations belliqueuses contre leurs adversaires, ils s'entendent dire : 

« Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix. Ce n'est pas à la manière du monde que je vous la donne » (Jn 14,27)...

Je voudrais répéter cette parole, la faire résonner dans le monde entier, sans me préoccuper de qui l'entendra.

Je voudrais la répéter si souvent que, même si...nous l'avons refusée, nous arrivions à l'écouter jusqu'à ce que nous l'ayons tous entendue et comprise.



Conférence « Paix et amour de la paix » du 11/11/1931 (trad.Itinéraire spirituel, Parole et Silence 2003, p. 164s) 



Bienheureux Titus Brandsma, 
Carme Néerlandais, Martyr (1881-1942) 



Billet proposé par Aron O’Raney