Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Travailler Sur Soi








XLIII —


Personne ne deviendra fort en criant : « Donne-moi de la force, donne-moi de la puissance ! »

Dans un hôpital, il y a toutes sortes de dispositifs pour Soulager ceux qui souffrent.

Mais ces secours extérieurs peuvent-ils atténuer les douleurs de la maladie intérieure ?

Le remède ne peut venir que de l'intérieur, par l'effort personnel.

Travaillez donc en vous conformant aux principes des Shâstras et aux instructions des saints.

La force se développera de l'intérieur.

Les gens qui n'ont pas un sens très impérieux du devoir et une ferme détermination de réussir cherchent toujours à se faire aider.

Vous faites tout seul la plupart de vos affaires matérielles, mais quand il s'agit d'adorer Dieu, vous appelez toujours à l'aide !

Continuez à faire tout ce qui est pour le bien d'autrui ; la force viendra toute seule.

Si vous sentez que vous ne pouvez pas travailler, recherchez les causes de votre échec, et faites-les disparaitre sans pitié.

Si vous continuez, du dedans, à alourdir votre fardeau, et que vous attendiez des forces extérieures qui vous remorquent comme une péniche, votre attente sera vaine. 

Il faut déployer beaucoup de force pour faire avancer une voiture par de petits chemins de traverse.

Et de même, il faut un grand effort de volonté pour sevrer son esprit des distractions qu'offre le monde.



Extraits : Aux Sources De La Joie — P 74,75 —




Mâ Ananda Moyî.



Billet proposé par Aron O’Raney