Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Émergence De L'Humanité







Du grand miroir de l'univers,
Sans commencement ni fin,

Se manifesta la société humaine ;
Alors surgirent la libération et la confusion.


Quand apparurent la peur et l'hésitation
Envers la confiance primordialement libre,

D'innombrables multitudes de lâches se levèrent.


Quand la confiance primordialement libre
Devint source d'inspiration et de réjouissance,

D'innombrables multitudes de guerriers se rallièrent.


Les innombrables multitudes de lâches
Se cachèrent dans les cavernes et les jungles ;

Ils tuèrent leurs frères et sœurs et mangèrent leur chair ;
Ils suivirent l'exemple des bêtes ;

ils semèrent entre eux la terreur ;
ainsi s'ôtèrent-ils eux-mêmes la vie.


Ils allumèrent un grand feu de haine ;
Ils troublèrent sans cesse la rivière de la luxure ;

Ils se vautrèrent dans la fange de la paresse ;
L'âge des famines et des pestes survint.


De ceux qui se dévouèrent à la confiance primordiale,
Les grands rassemblements de guerriers,

Certains partirent pour les hautes montagnes
Et Y érigèrent de magnifiques châteaux de cristal.


D'autres s'en allèrent aux pays majestueux des lacs
et des îles
Et y bâtirent de splendides palais.


D'autres enfin s'établirent dans les plaines charmantes
Et Y semèrent l'orge, le riz et le blé.


Ils furent toujours libres de querelles,
Toujours aimables et très généreux.

Sans besoin d'encouragement,
Par leur simple « insondabilité » qui existe d'elle même,

Ils furent à jamais dévoués au Rigden impérial.



Extrait de Shambala - La Voie sacrée du Guerrier -



Chögyam Trungpa

Billet proposé par Aron O’Raney