Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Un Homme Avait Deux Fils







L'homme — tout homme — est ce fils prodigue :

Séduit par la tentation de se séparer de son Père pour vivre dans l'indépendance...,

Tombé dans la tentation, déçu par le vide qui, comme un mirage, l'avait fasciné ; seul, déshonoré, exploité alors qu'il cherche à se bâtir un monde entièrement à soi ;

Travaillé, même au fond de sa misère, par le désir de revenir à la communion avec son Père.

Comme le père de la parabole, Dieu guette le retour du fils, l'embrasse à son arrivée et prépare la table pour le banquet des retrouvailles où le Père et les frères célèbrent la réconciliation...


Mais la parabole met aussi en scène le frère aîné qui refuse de prendre sa place au banquet.

Il reproche à son jeune frère ses égarements et à son père l'accueil qu'il lui a réservé alors qu'à lui-même,

Sobre et travailleur, fidèle à son père et à sa maison, jamais il n'a été accordé — dit-il — de festoyer avec ses amis.

C'est là un signe qu'il ne comprend pas la bonté de son père.

Tant que ce frère, trop sûr de lui-même et de ses mérites, jaloux et méprisant, rempli d'amertume et de colère, ne

s'est pas converti et réconcilié avec son père et son frère, le banquet n'est pas encore pleinement la fête de la rencontre et des retrouvailles.

L'homme — tout homme — est aussi ce frère aîné.

L'égoïsme le rend jaloux, endurcit son cœur, l'aveugle et le ferme aux autres et à Dieu...

La parabole du fils prodigue est avant tout l'histoire ineffable du grand amour d'un père...

Mais en évoquant, sous la figure du frère aîné, l'égoïsme qui divise les frères entre eux, elle devient aussi l'histoire de la famille humaine...

Elle dépeint la situation de la famille humaine divisée par les égoïsmes, elle met en lumière la difficulté de satisfaire le désir et la nostalgie d'être d'une même famille réconciliée et unie,

Et elle rappelle donc la nécessité d'une profonde transformation des cœurs pour redécouvrir la miséricorde du Père et pour vaincre l'incompréhension et l'hostilité entre frères.



- Exhortation apostolique « Reconciliatio et paenitentia », § 5-6 (trad. © Libreria Editrice Vaticana) -



Bienheureux Jean-Paul II

Billet proposé par Aron O’Raney