Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

L’Ordre De Santiago





L'ordre de Santiago ou ordre de Saint-Jacques de l'épée.


Quelques temps après 1158, quand la menace des Maures fut plus importante, un groupe de Treize Chevaliers qui opéraient des attaques près de CACERES en CASTILLE, offrirent leurs services au Chanoine de St ELOI en LEON pour la protection des pélerins voyageant sur les routes de Saint Jacques de COMPOSTELLE.

Au début de 1164 ces Chevaliers de CACERES reçurent la ville frontière de UCLES à défendre.

En 1171, le Clergé et les Chevaliers décidèrent de suivre la règle de St Augustin et en 1175 la confrérie fut reconnue par le pape comme un nouvel ordre.

La règle fut adaptée sur base de celle de St Augustin et des Templiers.

Les frères furent divisés en Chevaliers et piétons, l'ordre était commandé par un maître et un Chapitre sous la supervision générale du Pape.

L'ordre de St Jacques fut le moins orthodoxe des ordres militaires religieux.

En réalité il ne fut pas un ordre monastique bien que les frères vivaient en communauté dans leur château et furent inspirés d'une grande ferveur religieuse.

Les Chevaliers étaient autorisés à se marier, avoir des possessions personnelles et à annuler 2 ou 3 fois leurs voeux .

Ceci semble avoir été un privilège spécial garanti par le Pape. Comme toujours lors de la mort d'un Chevalier, tout ses biens et richesses revenaient à l'ordre. L'ordre avait alors la responsabilité de subvenir et protéger sa famille.

Le premier rôle de l'ordre a toujours été militaire et ses Chevaliers rendirent de fameux services dans les incessantes guerres de frontières.

Après quelques années la puissance de l'ordre s'était tellement étendue qu'ils ignorèrent les trèves conclues entre le Roi et les Maures, ils estimaient ne pas avoir à tenir compte des décisions du Roi dans leur combat contre l'infidèle.

L'ordre prit de l'ampleur rapidement dans la nouvelle décade et acquit des terres en France, Italie, Palestine, Hongrie et Angleterre. Le siège de l'ordre était établi à MONTALBAN en ARAGON.




Parmi les possessions de l'ordre il y avait un château à PALMELA au Portugal, devenu une Commanderie et recrutant des Chevaliers portugais.

En 1287 les Chevaliers de cette Commanderie se formèrent eux-même en un ordre séparé, l'ordre de "SAO THIAGO" avec leur propre Maître. Malgré leur indépendance d'identité, ils ne furent reconnus par le Pape qu'en 1317.

Au milieu du 13e siècle, la renommée de l'ordre de SANTIAGO fut telle qu'il lui fut promis un grand territoire en Asie Mineure, s'il pouvait envoyer des Chevaliers combattre pour BAUDOUIN de CONSTANTINOPLE, mais l'ordre n'avait pas suffisamment d'effectifs pour honorer l'offre.

A partir de cette date, l'ordre insista sur la qualité de Noble pour servir comme Chevalier. Cette augmentation de la noblesse dans l'ordre le conduisit vers un cercle trop fermé avec la Cour royale et cela correspondit avec l'augmentation de l'intérêt royal pour les activités de l'ordre.

En 1254 le Roi exigea d'avoir son mot à dire dans l'élection des officiers et en 1275 il promut un de ses favoris au poste de Maître.

En 1342 le Roi donna la maîtrise à son bâtard âgé de sept ans, malgré les protestations provenant notamment du maître de l'ordre d'ALCANTARA qui fut assiégé dans son château et décapité.

Après une courte guerre, le Maître de CALATRAVA fut assassiné par PEDRO le cruel pour complot contre le favori du Roi.

Le dernier épisode de la reconquête réveilla l'esprit de la vieille croisade et le connétable de l'ordre Alvaro de LUNA (Maître en 1445) remporta une grande victoire a HIGUERA en 1431.

Il fut cependant assassiné lors d'une révolution de palais en 1453.

En 1485, la maîtrise de l'ordre fut définitivement réservée à la Couronne.

Aujourd'hui il est devenu un Ordre honorifique en Espagne et au Portugal.


L'Ordre de Sant'Iago de l'Épée « Ordem de Sant'Iago da Espada » provient d'un ancien ordre militaire au Portugal, l'Ordre militaire de Santiago appelé aussi « Ordre militaire de Saint Jacques ». Il s’éteint en 1910; réactivé en 1918 il fut rétabli comme ordre honorifique, ayant pour grand-maître le Président de la République Portugaise.

Source: Guy-Gérard Fontaine - http://www.templiers.org/ordres



Billet proposé par Aron O’Raney