Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Le Soleil s’énerve !



Nasa/Soho/H. Zell


Ci-dessus Le filament solaire en expansion.


Du 23 au 24 février, le Soleil a connu cinq éruptions importantes dont quatre en à peine 24 heures.
Un signe de son réveil complet.


Les éruptions de notre étoile se produisent dans son atmosphère :

des champs magnétiques accélèrent des particules à des niveaux d’énergie considérables, des millions de fois supérieures à ceux d’une explosion nucléaire telle qu’on pourrait en produire sur Terre.


Elles s’accompagnent parfois d’une éjection de matière, des particules accélérées qui sont projetées à très grande vitesse dans l’espace depuis la couronne solaire (la couche externe de l’atmosphère solaire).


NASA/SOHO/H. Zell.

Les cinq éruptions enregistrées par le SDO.


Une de ses éruptions, qui apparait sous la forme d’un filament sur la surface du Soleil, a provoqué une éjection de masse coronale (CME) en direction de la Terre.

Lorsqu’elles touchent notre planète, les CME peuvent déclencher des orages magnétiques qui peuvent causer des perturbations des communications et provoquer de spectaculaires aurores boréales.

Les éruptions sont fréquentes sur notre étoile.

Depuis quelques mois, l’activité du Soleil s’intensifie, suivant un cycle de Onze ans au cours duquel l’activité croit et décroit, passant d’un minimum à un pic.

Ce pic d’activité est attendu pour 2013.



Sciences et Avenir.fr — Joël Ignasse — 27 février 2012 —



Billet proposé par Aron O’Raney