Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Le Nazaréen, Le Christ...





Dans Vos Poèmes, Et C'est Là Un Trait Palestinien, Vous Citez Souvent « Le Nazaréen », Le Christ...


« J’ai toutes les raisons de considérer que Jésus est un ami personnel.

C'est un enfant du pays, il est de Nazareth, en Galilée.

Et puis, sa mission est très simple, c'est une mission de paix et de justice.

Avec ses paraboles, il parle comme un poète.

Il est un état poétique à lui tout seul : il veut apprivoiser le geôlier en chuchotant et même en l'embrassant, à la violence il oppose la douceur.

C'est l'ami des faibles, des démunis, des solitaires.

En cela, il est symbole de tolérance et de l'unité de l'humanité.

Enfin, il est la figure de la souffrance.

Et en tant que tel, le Christ nous inspire et nous donne du courage.

Car aujourd'hui c'est le peuple palestinien qui est mis en croix par la politique d'occupation d'Israël.

Aujourd'hui, la mort palestinienne est devenue aussi anodine qu'un bulletin météo, et l'invasion de l'Irak par l'Amérique, qui s'est placée au-dessus des lois, n'a fait que sacraliser la position de l'occupant. »


Vous Citez Le Christ Plus Souvent Que Mahomet


« Parce que je sens que je peux parler de l'un librement, alors que je ressens comme un contrôle quand je désire parler de l'autre.

Comme dans le christianisme, on a accepté la séparation du religieux d'avec le politique, il semble plus aisé de dialoguer avec le Christ.

Les artistes ont du reste pu le représenter blond, brun ou noir, je n'arrive pas à m'imaginer Mahomet autrement qu'arabe. »


Journal Libération — 10 mai 2003 —
Extraits d’un Interview de Rose Sean James


Mahmoud Darwich —



Billet proposé par Aron O’Raney