Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Être Bon Et Juste





Nous voudrions savoir si celui qui a toujours vécu au sein d'une société soumise à l'influence de croyances, de gens de religion imbus d'autorité, peut être un homme juste et bon,

car nous n'engendrerons une société différente que si vous, en tant qu'être humain, êtes d'une intégrité, d'une bonté parfaite, absolue — et pas seulement épisodique.

Est-il donc possible — tout en vivant dans ce monde, en se mariant, en ayant des enfants — d'être bon et juste ?

Ce terme, au sens où nous l'entendons, suppose une responsabilité, une affection, une attention, une ouverture, un amour immenses.

Le mot bien inclut tout cela.

Vous, que ces choses ne laissent pas indifférent, est-il possible que vous entendiez ce message ?

Si ce n'est pas possible, alors vous acceptez la société telle qu'elle est.

Créer une société différente, qui soit fondamentalement bonne — au sens où nous l'entendons —, requiert une immense énergie.

Il faut pour cela mobiliser votre attention, autrement  dit, votre énergie. Les êtres humains ont énormément d'énergie.

Quand ils veulent faire quelque chose, ils le font.

Qu'est-ce qui empêche les êtres humains d'être tous parfaitement bons ?

Où est l'obstacle, où est le blocage ?

Pourquoi les êtres humains — vous, en l'occurrence — ne sont-ils pas totalement bons, sains et justes ?

Celui qui sait observer se rend compte de ce qu'est le monde — et s'aperçoit qu'il est le monde, que le monde et lui ne sont pas distincts, que c'est lui qui a créé ce monde-là, qui a créé la société, les religions avec leurs innombrables dogmes et croyances, leurs innombrables rituels, leurs divisions, leurs dissensions.

Les êtres humains ont engendré tout cela.

Est-ce là ce qui nous empêche d’être bons ?

Est-ce parce que nous croyons, ou parce que nous sommes tellement obnubilés par nos problèmes sexuels, par la peur, l’angoisse et la solitude, par notre soif de réussite, par le désir de nous identifier à ceci ou cela ?

Est-ce là l’obstacle qui empêche l’homme d’être bon ?

Si tel est le cas, alors toutes ces notions n’ont aucune valeur.

Si vous vous apercevez que, pour qu’advienne cette qualité de bonté suprême, toute influence, d’où qu’elle vienne y, compris celle de vos propres croyances, de vos propres principes, de vos propres idéaux — ,

est un obstacle définitif à l’éclosion de cette bonté absolue, alors vous vous délivrerez tout naturellement de ces tendances, sans la moindre équivoque, sans le moindre conflit, car elles sont stupides.


Extraits de « Cette Lumiére en Nous »


Jiddu Krishnamurti (1895-1986)
Billet proposé par Aron O’Raney