Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Clairvoyance Et Lumiére






Etre capable de se tenir de pied ferme
veut dire avoir confiance ;

être capable d’entendre,
c’est avoir ouvert les portes de l’âme ;

Être capable de voir,
c’est avoir acquis la faculté de percevoir ;

Être capable de parler,
c’est avoir gagné le pouvoir d’aider les autres ;

Avoir vaincu le désir,
c’est avoir appris à maîtriser
et à utiliser la personnalité ;

Avoir atteint la connaissance du Soi,
c’est s’être retiré dans l’intérieur de la forteresse,

Là où la personnalité de l’homme
peut être jugée avec un esprit d’impartialité ;

Avoir vu ton âme dans sa fleur,
c’est avoir obtenu, en toi-même,

Une vision momentanée de sa transfiguration
qui fera de toi, un jour, plus qu’un homme ;

Reconnaître, c’est,
accomplir la grande tache de regarder
en face la lumière étincelante,

Sans baisser les yeux et sans reculer d’épouvante,
comme devant quelque fantôme effroyable.

C’est ce qui arrive à quelques-uns,
et la victoire est ainsi perdue
au moment où elle allait être remportée.

Entendre la voix du silence,
c’est comprendre que la seule direction véritable
vient de l’intérieur ;

Entrer dans le Temple de l’Enseignement,
c’est arriver à un état dans lequel
le savoir devient possible.

Tu trouveras alors
bien des paroles écrites en lettres flamboyantes
et faciles à déchiffrer,

car lorsque le disciple est prêt,

Le Maître l’est également.


La Lumiére Sur Le sentier — II - 42,43 — Note I —
Traité sur la Sagesse Orientale —



Billet proposé par Aron O’Raney