Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Si Tu Le Veux, Tu Peux






Mon tendre maître, tu es bien l'ami véritable ! Étant tout-puissant, ce que tu veux, tu le peux.

Et jamais tu ne manques de vouloir, envers ceux qui t'aiment.

Que tout ce qui est ici-bas te loue, Seigneur !

Comment faire retentir ma voix dans tout l'univers, pour annoncer combien tu es fidèle à tes amis ?

Toutes les créatures peuvent nous manquer :
toi qui en es le maître, tu ne nous manques jamais.

Que tu laisses souffrir peu de temps ceux qui t'aiment !

Ô mon maître, quelle délicatesse, quelle attention, quelle tendresse tu montres envers eux !

Oui, heureux celui qui n'a jamais rien aimé hors de toi !

Il est vrai, tu traites tes amis avec rigueur, mais c'est, je crois,

Pour mieux faire éclater dans l'excès de la souffrance, l'excès plus grand encore de ton amour.

Mon Dieu, que n'ai-je de l'intelligence, du talent,
que n'ai-je un langage nouveau, pour parler de tes œuvres telles que mon âme les conçoit !

Tout me fait défaut, mon Seigneur.

Mais pourvu que tu ne m'abandonnes pas,
moi je ne t'abandonnerai jamais...


Je sais par expérience avec quels avantages tu fais sortir de l'épreuve ceux qui ne mettent qu'en toi leur confiance.

Tandis que j'étais dans une affliction amère...,

Ces seules paroles que j'ai entendues...

ont suffi pour dissiper ma peine et me mettre dans une tranquillité parfaite :

« Ne crains rien, ma fille ; c'est moi, je ne t'abandonnerai pas. Ne crains rien »...

Et voici qu'à ces seules paroles, le calme se fait en moi, je me trouve forte, courageuse, rassurée ; je sens renaître la paix et la lumière.

En un instant mon âme est transformée.



Sainte Thérèse d'Avila (1515-1582), carmélite, docteur de l'Église — Vie écrite par elle-même, ch. 25 (trad. OC, Cerf 1995, p. 189 rev.)





Billet proposé par Aron O’Raney