Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Va Te Mettre À La Dernière Place






Frères, gardons-nous de tout orgueil et de toute vaine gloire.

Gardons-nous de la sagesse de ce monde et de la prudence égoïste.

Car celui qui est esclave de ses tendances égoïstes met beaucoup de volonté et d'application à tenir des discours, mais beaucoup moins à passer aux actes :

Au lieu de rechercher la religion et la sainteté intérieures de l'esprit, il veut et il désire une religion et une sainteté extérieures bien visibles aux yeux des hommes.

C'est d'eux que le Seigneur dit : « Je vous le dis en vérité, ils ont reçu leur récompense » (Mt 6,5).

Celui, au contraire, qui est docile à l'esprit du Seigneur veut mortifier et humilier cette chair égoïste...

Il s'applique à l'humilité et à la patience, à la pure simplicité et à la paix véritable de l'esprit ;

ce qu'il désire toujours et par-dessus tout, c'est la crainte de Dieu, la sagesse de Dieu, et l'amour de Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit.

Tous les biens, rendons-les au Seigneur Dieu Très-Haut et souverain ; reconnaissons que tous les biens lui appartiennent ;

rendons-lui grâces pour tout, puisque c'est de lui que procèdent tous les biens.

Lui, le Dieu Très-Haut et souverain, le seul vrai Dieu, qu'il obtienne, qu'on lui rende, qu'il reçoive tous honneurs et respects,

Toutes louanges et bénédictions, toute reconnaissance et toute gloire : car tout bien est à lui, qui seul est bon.



Saint François d'Assise (1182-1226),
Fondateur des Frères mineurs


Première règle, § 17 (trad. Desbonnets et Vorreux, Documents, p. 71)




Billet proposé par Aron O’Raney