Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Paul En Chemin Approchait De Damas...







Paul était en route et approchait de Damas ; une lumière venant de ciel l'enveloppa soudain de sa clarté » (Ac 9,3)


Saul est envoyé sur le chemin de Damas pour devenir aveugle, car s'il est aveuglé, c'est pour voir le vrai Chemin (Jn 14,6)...

Il perd la vue corporelle, mais son cœur est illuminé pour que la vraie lumière brille à la fois aux yeux de son cœur et à ceux de son corps...

Il est envoyé au-dedans de lui-même, pour se chercher lui-même.

Il errait en sa propre compagnie, voyageur inconscient, et il ne se trouvait pas, car intérieurement il avait perdu le chemin.


C'est pourquoi il a entendu une voix qui lui disait... :

« Détourne tes pas du chemin de Saul, pour trouver la foi de Paul. Enlève la tunique de ton aveuglement et revêts-toi du Sauveur (Ga 3,27)...

J'ai voulu manifester dans ta chair l'aveuglement de ton cœur, afin que tu puisses voir ce que tu ne voyais pas, et que tu ne sois pas semblable à

« Ceux qui ont des yeux et ne voient pas, des oreilles et n'entendent pas » (Ps 113,5-6).

Que Saul s'en retourne avec ses lettres inutiles (Ac 22,5), pour que Paul écrive ses épîtres si nécessaires.

Que Saul l'aveugle disparaisse...

Pour que Paul devienne la lumière des croyants »...



Paul, qui t'a transformé ainsi ?

« Vous voulez savoir qui a fait cela ?

Cet homme qu'on appelle le Christ...

Il a oint mes yeux et il m'a dit :

« Va à la piscine de Siloé, lave-toi, et vois ».

J'y suis allé, je me suis lavé, et maintenant je vois (Jn 9,11).

Pourquoi cet étonnement ?

Celui qui m'a créé, voici qu'il m'a recréé ; avec la puissance dont il m'a créé, maintenant il m'a guéri ; moi j'avais péché, mais lui m'a purifié. »


Viens donc, Paul, laisse là le vieux Saul, bientôt tu vas voir Pierre aussi...

Ananie, touche Saul et donne-nous Paul ; chasse au loin le persécuteur, envoie en mission le prédicateur :

Les agneaux n'auront plus peur, les brebis du Christ seront dans la joie.

Touche le loup qui poursuivait le Christ pour que maintenant, avec Pierre, il mène paître les brebis.


Saint Fulgence de Ruspe (467-532), évêque en Afrique du Nord
Un sermon attribué, n° 59 Appendice ; PL 65, 929 (trad. En Calcat)
Billet proposé par Aron O’Raney