Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

De La Connaissance De Soi



Un homme dit :

« Parle-nous de la Connaissance de Soi. »



il répondit :

Votre cœur connaît en silence
les secrets des Jours et des nuits.

Mais vos oreilles aspirent à entendre
la voix de cette connaissance dans votre cœur.

Vous voudriez savoir avec des mots
ce que vous avez toujours su en pensées.

Et vous voudriez toucher du doigt
le corps nu de vos rêves.

Et c’est bien qu’il en soit ainsi.

La Source secrète de votre âme doit jaillir
et courir en murmurant Vers la mer ;

Et les trésors de vos profondeurs infinies
voudraient se révéler à vos yeux.

Mais qu’il n’y ait pas de balance
pour peser votre trésor inconnu,

Ni de perche ou de sonde pour explorer
le fond de votre connaissance.

Car le Moi est une mer sans limites ni mesures.

Ne dites pas :

« J’ai trouvé la vérité »,

Mais plutôt :

«J’ai trouvé une vérité. »

Ne dites pas :

« J’ai trouvé le chemin de l’âme.»

Dites plutôt :

« J’ai rencontré l’âme marchant sur mon chemin. »

Car l’âme marche sur tous les chemins.

Elle ne marche pas en droite ligne,
ni ne croît comme un roseau.

Elle se déploie,
tel un lotus
aux pétales innombrables.




Khalil Gibran
Le Prophéte, P 70,71
Billet proposé par Aron O’Raney