Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Cherche La Voie







Cherche la Voie.
Cherche la Voie en te retirant à l'Intérieur.
Cherche la Voie en avançant hardiment au-dehors.


Ne te contente pas de la chercher par une seule route.

Il y a pour chaque tempérament un chemin qui semble plus spécialement attrayant.

Mais la Voie ne peut être trouvée au moyen de la dévotion seule, ni par la contemplation religieuse seule, ni par le progrès ardent, ni par l'observation studieuse de la vie.

Aucune de ces routes ne peut, à elle seule, aider le disciple à franchir plus d'un échelon.

Or tous les échelons sont nécessaires pour former l'échelle.

Les vices de l'homme deviennent des échelons, un à un, à mesure qu'ils sont surmontés.

Les vertus de l’homme, elles aussi, sont des échelons nécessaires et dont, en aucune manière, il ne peut se passer.

Cependant, bien qu’elles créent, une atmosphère favorable et un avenir heureux, elles sont sans utilité si elles existent seules.

La nature entière de l’homme doit être sagement mise à profit par celui qui désire entrer dans la Voie.

Chaque homme est pour lui-même, d’une manière absolue, la Voie, la Vérité et la Vie.

Mais il n’est tout cela, effectivement, que lorsqu’il saisit son individualité toute entière, et que,

par la force de sa volonté spirituelle éveillée, il reconnait cette individualité comme étant non pas lui-même;

Mais cette chose qu’il a créée laborieusement, pour son propre usage,

et au moyen de laquelle il se propose,

À mesure que sa croissance développe son intelligence, d’atteindre la Vie qui se trouve au-delà de l’individualité.


Lorsqu’il sait que pour cette raison sa vie existe, cette vie séparée, étonnante et complexe, alors, en vérité, et alors seulement, il est sur la Voie.

Cherche-la en te plongeant dans les profondeurs mystérieuses et glorieuses de ton être intérieur.

Cherche-la en analysant toute expérience, en utilisant tes sens afin de comprendre la croissance et la signification de l’individualité,

ainsi que la beauté et l’obscurité de ces autres fragments divins qui peinent côte à côte avec toi et qui forment la race à laquelle tu appartiens.

Cherche-la par l’étude des lois de l’existence, des lois de la nature et des lois du surnaturel ;

Cherche-la par la soumission profonde de ton âme à l’étoile vacillante qui brille à l’intérieur.


Par degrés, à mesure que tu veilleras et que tu adoreras,
sa lumière deviendra plus intense.

Tu sauras alors que tu as trouvé le commencement de la voie.

Et quand tu en auras atteint le terme,
sa lumière deviendra soudainement la lumière infinie.



La Lumiére Sur Le sentier — I, 21-24 —
Traité sur la Sagesse Orientale -



Billet proposé par Aron O’Raney