Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Ces Trois Mots...







Ces trois mots : « Cherche la Voie », sembleront peut-être de bien petite importance pour former une règle à eux seuls.

Le disciple dira : « Approfondirais-je toutes ces pensées si je ne cherchais pas la voie ?

Cependant ne passe pas trop rapidement.

Arrête-toi, et réfléchis un moment.

Est-ce bien la voie que tu désires ?

Ou, y aurait-il dans ta vision une vague perspective
de grandes hauteurs à escalader, d’un grand avenir à réaliser ? …

Prends garde.

La voie doit être cherchée pour elle-même et non par égard à tes pieds qui la fouleront.

Il y a un rapport entre cette règle et la dix-septième de la seconde série.

Lorsqu’après des siècles de luttes et de nombreuses victoires tu auras gagné la dernière bataille et demandé le secret final, alors tu seras prêt à aller plus loin.

Lorsque le secret final de cette grande leçon aura été révélé,

c’est en lui que se découvrira le mystère du Sentier nouveau —

Voie qui conduit au-delà de toute expérience humaine,

et qui est entièrement au-dessus de toute perception et de toute imagination humaines.

A chacune de ces étapes, il est nécessaire de s’arrêter longtemps et de bien réfléchir.

A chacune de ces étapes, il est nécessaire de s’assurer que la Voie a été choisie pour elle-même.

La Voie et la Vérité se montrent d’abord.

La Vie vient ensuite.



La Lumiére Sur Le sentier — I, 25-26 —
Traité sur la Sagesse Orientale -



Billet proposé par Aron O’Raney