Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Toutankhamon Est-il Le Père De Jumeaux Morts-Nés ?



Le masque de Toutankhamon et le visage reconstitué
du jeune pharaon par des chercheurs anglais


Les deux fœtus trouvés dans le tombeau de l’enfant Pharaon Toutankhamon, probablement des jumeaux, ont sûrement été ses enfants, d'après l'anatomiste qui le premier, a étudié les restes momifiés de ce jeune roi dans les années 1960.

Les momies des deux enfants morts-nés avaient été trouvées lors de la découverte le 4 novembre 1922 du tombeau de Toutankhamon par le Britannique Howard Carter sur la rive ouest de Louxor, en Égypte dans la Vallée des Rois. Elles étaient depuis cette date conservées à l'Université du Caire.

Si les restes s'avèrent être ceux des enfants du pharaon et de son épouse Ankhesenpamon, la fille de Nefertiti, les tests aideront alors « à identifier la famille du roi Toutankhamon, en particulier ses parents », ont affirmé les autorités égyptiennes, citées par la presse.

Akhenaton est présenté comme le père de Toutankhamon, mais l'identité de sa mère reste controversée. Il pourrait s'agir de la première femme d'Akhenaton, Nefertiti sa seconde épouse, Kiya la princesse étrangère, ou encore, Maya, la nourrice de Toutankhamon.

Les résultats de ces tests pourraient aider à identifier la momie de la reine Nefertiti, dont La dépouille n'a jamais été certifiée.

Proclamé pharaon à l'âge de neuf ans, Toutankhamon a régné dix ans sur l'Egypte, il y a 3.300 ans. Il est considéré comme le XXIIe Pharaon de la XVIIIe dynastie d'Egypte. (AFP)

Robert Connolly, Maître de conférences en anthropologie physique à l'Université de Liverpool, travaille avec les autorités égyptiennes sur l'analyse des restes de la momie de Toutankhamon et des deux enfants mort-nés.

Le professeur Connolly indique que le travail réalisé par Catherine Hellier en Norvège avec lui, suggère que les deux fœtus dans le tombeau de Toutankhamon pourraient être des jumeaux, malgré leur taille très différente ; il accrédite ainsi la thèse d'une grossesse unique de la jeune épouse.


Il précise : « Cela augmente la probabilité qu'ils soient les enfants de Toutankhamon. J’avais étudié l'une des momies, la plus grande, en 1979, et comparé le groupe sanguin avec celui de Toutankhamon. Les résultats ont confirmé que ce fœtus pourrait en effet être la fille de Toutankhamon »


 
Foetus momifiés dans le tombeau de Toutankhamon
Photo AFP

« Maintenant, nous pensons que ces deux foetus sont jumeaux et qu'ils étaient ses enfants. »

Les égyptologues ont longtemps débattu pour savoir si ces momies étaient les enfants mort-nés du pharaon Toutankhamon et de son épouse Ankhesenamoun ou si elles ont été placées dans le tombeau de manière symbolique.

Les deux fœtus, qui n'ont jamais été montrés au public, vont être soumis à la tomodensitométrie et des tests d'ADN pour déterminer d'éventuelles maladies, leur relation avec le célèbre pharaon, et, éventuellement, identifier la mère des fœtus.



Le plus petit fœtus, d'environ cinq mois à l'âge gestationnel, a été examiné par Carter en 1925. La momie est de moins de 30 centimètres de hauteur et elle est bien conservée, selon Ruhli.

Le plus âgé et plus grand fœtus est estimé entre sept et neuf mois de l'âge gestationnel. Il est moins bien conservé que l'autre et mesure 38,5 centimètres.

Le centre d'égyptologie biomédicale KNH de l'université de Manchester, est le premier centre de recherche au monde à être désigné spécifiquement pour l'étude des momies égyptiennes.

Le centre accueille une équipe multidisciplinaire de chercheurs et d'étudiants expérimentés dans de nombreux domaines de la science, la médecine et de l'égyptologie.



Billet proposé par Aron O’Raney