Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Ne Perdez Pas L’espoir





L’Être suprême est Joie incarnée,

Et c’est pourquoi toutes les créatures aspirent à la joie.

Cherchez toujours à vivre dans la joie,

À exprimer la joie dans vos pensées et dans vos actes ;

Sentez Sa présence joyeuse,

Dans tout ce que vous voyez ou entendez ;

Cela vous apportera un réel bonheur.


La tristesse est fatale à l’homme ;

Bannissez-la de toutes vos pensées.


Prenez courage et dites-vous toujours :

« Nous sommes les enfants de la Joie ;

Pourquoi nous affligerions-nous ? »


Lorsque le fils d’une famille riche,

Est réduit à la misère,

Il est assez modeste pour ne pas faire

Étalage de ses besoins,

Mais il se console en pensant à sa grandeur passée.


Vous êtes tous des enfants du Père tout-puissant.

N’oubliez pas cet héritage béni,

Qui est encore intact,

Et n’allez pas vivre comme des miséreux !


Redressez-vous, et travaillez !


Chez les peuples d’Europe,

Il y a des gens qui débordent de joie ;

ils sont désireux de faire du bien au monde.


Et ils disposent de tous les plaisirs,

Et de toutes les richesses de la vie.


Chassez de votre esprit la crainte,

Le découragement, l’anxiété.


La source de toute grande puissance est,

Là où se trouvent force,énergie, bonne humeur.


Apprenez à voir la main bienfaisante de Dieu,

dans tous les efforts que font les hommes,

pour le bien du monde,


et en vous écartant du monde grossier de karma,

en vous approchant du monde raffiné de la Vérité divine,

Vous trouverez vite la Source du suprême Bonheur.



Mâ Ananda Moyî.
Aux Sources De La Joie – 27-P.53,54.



Texte Proposé par Aron O’Raney