Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Iktomi, Le Maître De Sagesse



Il y a longtemps de cela, lorsque le monde était encore jeune, un vieux guide spirituel de la tribu Lakota se trouvait au sommet d'une haute montagne, il eut une vision.

Dans cette vision, « Iktomi », Maître de la Sagesse lui apparut sous forme d'araignée.
Iktomi lui parla dans une langue sacrée.
Tout en parlant, « Iktomi » l'araignée prit le cerceau en bois de saule – décoré de plumes, de crin de cheval, de perles, et d'offrandes – appartenant au shaman, et se mit à tisser une toile.
Il parla au prêtre des cycles de la vie, commençant nos vies en tant qu'enfant, et passant par la jeunesse vers l'âge adulte.
Enfin, nous atteignons la vieillesse, quand nous avons encore une fois besoin des soins des autres, comme dans notre enfance, ainsi complétant le cycle.
« Mais, » ajouta Iktomi tout en tissant, « chaque étape comprend ses propres forces,
Les unes appartenant au bien, les autres appartenant au mal.
Si tu écoutes les forces du bien, elles te conduiront sur le bon chemin.
Mais si tu écoutes les forces du mal, elles te conduiront sur le mauvais chemin et te blesseront.
Ainsi ces forces peuvent contribuer à l'harmonie de la Nature ou l'endommager. »
Tout en parlant, l'araignée continua de tisser sa toile.
A la fin de son discours, « Iktomi » donna sa toile au prêtre, et lui dit,
« La toile est un cercle parfait avec une ouverture au centre.
Utilise la toile afin d'aider ton peuple à atteindre ses buts en tirant parti de ses idées, de ses rêves et de ses visions.
Si on croit au Grand Esprit, la toile attrapera ses bonnes idées, et les mauvaises tomberont par le trou au centre. »

Le prêtre fit part de sa vision au peuple, et maintenant beaucoup d'Indiens accrochent un « Attrape Rêve » au-dessus de leurs lits afin de tamiser leurs rêves et leurs visions.

Le bien est retenu dans la toile de la vie et reste avec le peuple, tandis que le mal s'en va par le trou au centre de la toile et ne fait plus partie de leur vie.

Il est dit que le « Dreamcatcher » tient le destin de l'avenir.

Légende de la tradition Sioux Lakota –


Billet proposé par Aron O’Raney