Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

A Propos De La Franc-Maçonnerie




Il semble nécessaire de donner un aperçu, de ce qu’est réellement la Franc-Maçonnerie, pour éclairer l’image obscure et passablement écornée qu’en a généralement le grand Public.

Bon nombre d’ouvrages, et les médias en général avide d’augmenter leur tirage, ont tiré à boulets rouges sur l’institution maçonnique.

Beaucoup d’auteurs se sont efforcés de tout temps de dénigrer ou calomnier l’Ordre Maçonnique, à cet égard ils ont bien réussi à projeter dans l’esprit du public, un cliché vraiment très éloigné de la vérité, et de la vie du « vrai maçon ».

Pour certains auteurs catholiques, la Maçonnerie est infréquentable,
D'autres estiment que c’est une maffia infiltrée dans les hautes sphères de l’Etat, un club d’affairistes, ou des opportunistes, sans foi ni loi.

Pour d’autres encore, la Maçonnerie est une société d’entraide, et certains pensent qu’elle serait un organe de l’impérialisme anglo-saxon.

Ces appréciations et opinions ainsi que les rumeurs diverses propagées et amplifiées, ont engendrées un climat de suspicion voir d’hostilité, vis-à-vis des Maçons.

Alors qu’en est-il ?

La Franc-Maçonnerie est une alliance universaliste, qui a pour but la fraternité entre tous les hommes, et le perfectionnement de l’être humain, pour le progrès de l'humanité.

Elle est avant tout, une association philosophique fraternelle, qui conserve et pratique des formes traditionnelles d’enseignements secrets initiatiques.

Son critère dominant est la tolérance vis-à-vis des doctrines religieuses et politiques, car elle se situe au-dessus et en dehors des rivalités stériles qui peuvent les opposer.

La Maçonnerie ouvre la voie à l’initiation, qui est la connaissance ; et ses symboles donnent au maçon la possibilité d’y parvenir.

La « Régle Maçonnique » écrite, énonce point par point, au nouvel initié Maçon les directives concernant ses obligations et devoirs.

Ainsi le « Rîte Ecossais Rectifié » énonce en autres parmi ses articles :

Les Devoirs envers Dieu et la Religion, envers le souverain et la patrie, envers l’humanité en général, la Bienfaisance, les devoirs moraux envers les hommes, la perfection morale de soi-même...

La Franc-Maçonnerie est une école de vie et de perfection, où l’homme sincère, dépouillé de son côté matérialiste, est là pour se reconstruire et ajouter sa pierre à l’édifice « Humanité ».

Il parait évident cependant, qu’un certain nombre d’initiés, ne méritent aucunement le titre de « Maçon », car ils ne demeurent à bien des égards, que de simples profanes.

Cependant cette minorité d’hommes qui se sont fourvoyés, ne doivent pas occulter le caractère hautement transcendantal de la Maçonnerie, et entacher l’image des « Vrais Maçons » de coeur, ceux qui sont venus dans cette institution, à la recherche d’un idéal de vie fort et généreux.


Aron O’Raney