Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Bienheureux Frédéric Ozanam


Frédéric Ozanam
(1813-1853)

Lyonnais, sensible très tôt aux situations de pauvreté en milieu urbain et ouvrier, Frédéric Ozanam se rendit à Paris en 1831.

Il y fonda, avec six compagnons, dans l'esprit vincentien (1), une première Conférence de Charité en 1833, donnant ainsi naissance à la Société de Saint-Vincent-de-Paul qui se développa dans le monde entier.

Il s'adonna de plus à un apostolat intellectuel important avec des travaux d'enseignement, d'histoire, et de recherche.

Avec Lacordaire, il inaugura les conférences de Carême à Notre-Dame en 1835.

Frédéric Décéda à l’âge de quarante ans, il contribua à faire reconnaître le rôle et la responsabilité des laïcs dans l'apostolat caritatif, par une redécouverte de l'esprit de pauvreté; il valorisa en outre la place des intellectuels chrétiens dans la société.

Il laissa de nombreux ouvrages et une abondante correspondance.

Il fut béatifié par Jean-Paul II en 1997.


(1) De Saint Vincent de Paul ou Vincent Depaul , né au village de Pouy près de Dax le 24 avril 1581 ou 1576 - mort le 27 septembre 1660. Prêtre français renommé pour sa charité, qu'il exerça notamment auprès des galériens – dont il était aumônier –, des enfants trouvés et des populations rurales. Aumônier de la reine Marguerite, épouse de Henri IV, puis curé de campagne à Clichy, précepteur des enfants du marquis de Belle-Isle, frère de l'archevêque de Paris.



Texte Proposé par Aron O’Raney