Ici-bas

Comme Le Torrent Se précipite Vers La Mer, Comme Le Soleil Et La Lune Glissent Par Delà Les Montagnes Du Couchant, Comme les Jours Et Les Nuits Les Heures Et Les Instants S'enfuient, La Vie Humaine S'écoule Inexorablement. Padmasambhava (VIIIe Siècle)

Rien N’a Eté Gardé Secret, Sinon Pour Venir Au Grand Jour




Quoi de meilleur que la paix, cette paix qui désarme tous nos ennemis spirituels et charnels ?

Vous n'ignorez aucune de ces vérités, si vous avez pour Jésus Christ une foi et une charité parfaites.
Ces deux vertus sont le principe et la fin de la vie : la foi en est le principe, la charité en est la perfection ;
L’union des deux, c'est Dieu même ; toutes les autres vertus leur font cortège pour conduire l'homme à la perfection.
La profession de la foi est incompatible avec le péché,
Et la charité avec la haine.
« C'est aux fruits qu'on reconnaît l'arbre » (Mt 12,33) :
De même c'est à leurs oeuvres qu'on reconnaîtra ceux qui font profession d'appartenir au Christ.
Car en ce moment il ne s'agit pas pour nous de faire simplement profession de la foi,
Mais de la mettre effectivement en pratique avec persévérance jusqu'à la fin.

Mieux vaut être chrétien sans le dire que de le dire sans l'être.
C'est très bien d'enseigner, à condition de pratiquer ce qu'on enseigne.
Nous n'avons donc qu'un seul maître (Mt 23,8),
Celui qui « a dit, et tout a été fait » (Ps 32,9).
Même les oeuvres qu'il a accomplies en silence sont dignes du Père.
Celui qui comprend véritablement la parole de Jésus, celui-là peut entendre son silence même ;
C’est alors qu'il sera parfait : il agira par sa parole, et se manifestera par son silence.
Rien n'échappe au Seigneur ; nos secrets mêmes sont dans sa main.
Faisons donc toutes nos actions avec la pensée qu'il habite en nous ;
Nous serons ainsi ses temples, et lui-même sera notre Dieu résidant en nous.
Saint Ignace d'Antioche (?-vers 110), évêque et martyr
Lettre aux Ephésiens, § 13-15 (trad. coll. Icthus, vol. 2, p. 80)
Texte proposé par oraney.